"Nous savons que cette 44e édition du meeting sera particulière en raison de la pandémie de coronavirus. C'est pourquoi nous avons énormément travaillé sur un plan de sécurité pour accueillir des spectateurs dans les meilleures conditions. Nous attendons les prochaines décisions du gouvernement", a précisé Van Branteghem. Afin de limiter au maximum la propagation du virus, la distanciation sociale sera respectée dans les tribunes mais les personnes d'une même famille pourraient s'installer ensemble. "Nous allons mettre en place un système de flèches pour indiquer le sens à suivre aux spectateurs. De plus, nous fournirons un sac avec de quoi manger et boire car le service de catering ne sera pas présent. Cela permettra d'éviter la circulation au sein du stade." Des mesures qui auront aussi un impact sur les athlètes qui ne pourront pas se changer dans les vestiaires. "Les athlètes belges viendront en voiture de chez eux comme d'habitude. Pour les athlètes internationaux, ils viendront directement de leur hôtel où ils dormiront dans des chambres simples." Les organisateurs en profiteront également pour mettre à l'honneur tous ceux qui ont lutté en première ligne contre la maladie durant la cérémonie d'ouverture. "Nous ne pensons pas uniquement au personnel médical mais à tous ceux qui ont permis au pays de continuer à vivre au quotidien", a conclu Cédric Van Branteghem. (Belga)

"Nous savons que cette 44e édition du meeting sera particulière en raison de la pandémie de coronavirus. C'est pourquoi nous avons énormément travaillé sur un plan de sécurité pour accueillir des spectateurs dans les meilleures conditions. Nous attendons les prochaines décisions du gouvernement", a précisé Van Branteghem. Afin de limiter au maximum la propagation du virus, la distanciation sociale sera respectée dans les tribunes mais les personnes d'une même famille pourraient s'installer ensemble. "Nous allons mettre en place un système de flèches pour indiquer le sens à suivre aux spectateurs. De plus, nous fournirons un sac avec de quoi manger et boire car le service de catering ne sera pas présent. Cela permettra d'éviter la circulation au sein du stade." Des mesures qui auront aussi un impact sur les athlètes qui ne pourront pas se changer dans les vestiaires. "Les athlètes belges viendront en voiture de chez eux comme d'habitude. Pour les athlètes internationaux, ils viendront directement de leur hôtel où ils dormiront dans des chambres simples." Les organisateurs en profiteront également pour mettre à l'honneur tous ceux qui ont lutté en première ligne contre la maladie durant la cérémonie d'ouverture. "Nous ne pensons pas uniquement au personnel médical mais à tous ceux qui ont permis au pays de continuer à vivre au quotidien", a conclu Cédric Van Branteghem. (Belga)