En cas de victoire, le champion de la Scuderia Bivans égalera le déjà légendaire BOLD EAGLE, double vainqueur du Grand Prix d'Amérique en 2016 et 2017, et du Grand Prix de Wallonie en 2017 et 2019. Entraîné comme FACE TIME BOURBON par Sébastien Guarato, il avait fini quatrième lors de la 76e et dernière course de sa carrière, dont 46 remportées, l'an dernier, avant de se retirer avec près de cinq millions d'euros de gains. BOLD EAGLE et FACE TIME BOURBON sont des fils du crack READY CASH, vainqueur entre autres de l'édition 2012 de ce Grand Prix de Wallonie, et du Grand Prix d'Amérique en 2011 et 2012. Même s'il n'a pas tiré la meilleure place à la corde derrière l'autostart dans ce 22e GP de Wallonie, FACE TIME BOURBON, encore très impressionnant dans le Prix Saint-Michel (1609 m), le 18 juillet à Mikkeli, en Finlande, fait figure de grand favori. Si FACE TIME BOURBON confirme son statut, la lutte pour la deuxième place devrait a priori concerner FEERIE WOOD (Alexandre Abrivard), lauréate du Championnat Européen des 5 ans en 2020, CE BELLO ROMAIN (Anthony Barrier), récent vainqueur de son premier Groupe 1, le Kymi Grand Prix, à Kouvola, en Finlande, avant d'être malchanceux (7e) à La Capelle, où il a été largement devancé par DROLE DE JET (3e), qu'il retrouve ici pour la revanche. Trois concurrents belges sont au départ: ET VOILA DE MUZE, chef de file de sa génération des 7 ans, associé au champion du monde des drivers amateurs Piet Van Pollaert, et les deux meilleurs chevaux d'âge du pays: CYRIEL D'ATOM (Jules Jr Van Den Putte), 7e en 2020, et CICERO NOA (Nico Dhaenens). Enfin Jos Verbeeck, le recordman des victoires (OLGA DU BIWETZ en 2008, TIMOKO en 2013, et AUBRION DU GERS en 2018) dans cette épreuve, drivera REBELLA MATTERS, une jument entraînée par l'éternel leader de la profession Jean-Michel Bazire, qui reste sur des succès en province, à Vichy et Châtelaillon-La Rochelle. (Belga)

En cas de victoire, le champion de la Scuderia Bivans égalera le déjà légendaire BOLD EAGLE, double vainqueur du Grand Prix d'Amérique en 2016 et 2017, et du Grand Prix de Wallonie en 2017 et 2019. Entraîné comme FACE TIME BOURBON par Sébastien Guarato, il avait fini quatrième lors de la 76e et dernière course de sa carrière, dont 46 remportées, l'an dernier, avant de se retirer avec près de cinq millions d'euros de gains. BOLD EAGLE et FACE TIME BOURBON sont des fils du crack READY CASH, vainqueur entre autres de l'édition 2012 de ce Grand Prix de Wallonie, et du Grand Prix d'Amérique en 2011 et 2012. Même s'il n'a pas tiré la meilleure place à la corde derrière l'autostart dans ce 22e GP de Wallonie, FACE TIME BOURBON, encore très impressionnant dans le Prix Saint-Michel (1609 m), le 18 juillet à Mikkeli, en Finlande, fait figure de grand favori. Si FACE TIME BOURBON confirme son statut, la lutte pour la deuxième place devrait a priori concerner FEERIE WOOD (Alexandre Abrivard), lauréate du Championnat Européen des 5 ans en 2020, CE BELLO ROMAIN (Anthony Barrier), récent vainqueur de son premier Groupe 1, le Kymi Grand Prix, à Kouvola, en Finlande, avant d'être malchanceux (7e) à La Capelle, où il a été largement devancé par DROLE DE JET (3e), qu'il retrouve ici pour la revanche. Trois concurrents belges sont au départ: ET VOILA DE MUZE, chef de file de sa génération des 7 ans, associé au champion du monde des drivers amateurs Piet Van Pollaert, et les deux meilleurs chevaux d'âge du pays: CYRIEL D'ATOM (Jules Jr Van Den Putte), 7e en 2020, et CICERO NOA (Nico Dhaenens). Enfin Jos Verbeeck, le recordman des victoires (OLGA DU BIWETZ en 2008, TIMOKO en 2013, et AUBRION DU GERS en 2018) dans cette épreuve, drivera REBELLA MATTERS, une jument entraînée par l'éternel leader de la profession Jean-Michel Bazire, qui reste sur des succès en province, à Vichy et Châtelaillon-La Rochelle. (Belga)