À cause des mesures mises en place par les autorités allemandes pour lutter contre le variant britannique du coronavirus, les joueurs de Leipzig auraient dû observer une période de quarantaine à leur retour de Grande-Bretagne. Les pites de Rotterdam et Udine avaient également été étudiées par Liverpool mais les deux clubs ont opté pour Budapest. La capitale hongroise avait déjà accueilli le match aller entre les deux équipes le 16 février dernier. Les Reds s'étaient imposés 0-2, prenant ainsi une option sur les quarts de finale. (Belga)

À cause des mesures mises en place par les autorités allemandes pour lutter contre le variant britannique du coronavirus, les joueurs de Leipzig auraient dû observer une période de quarantaine à leur retour de Grande-Bretagne. Les pites de Rotterdam et Udine avaient également été étudiées par Liverpool mais les deux clubs ont opté pour Budapest. La capitale hongroise avait déjà accueilli le match aller entre les deux équipes le 16 février dernier. Les Reds s'étaient imposés 0-2, prenant ainsi une option sur les quarts de finale. (Belga)