Début juillet, la WTA et l'ATP, son penchant masculin, ont annoncé l'annulation des tournois en Chine et au Japon prévus pour la fin de l'année en raison des inquiétudes liées au Covid-19 et des restrictions de voyage dans les deux pays. Seul le Masters féminin, qui devait se tenir à Shenzhen, était encore entouré d'une zone d'ombre. La WTA a finalement décidé de l'organiser au Mexique mais retrouvera la ville chinoise à partir de 2022, et ce jusqu'en 2030. Plus tôt cette saison, Guadalajara a déjà organisé un tournoi WTA 250, remporté par l'Espagnole Sara Sorribes Tormo. Outre le top 8 en simple, les huit meilleurs duos de double se retrouveront aussi dans la ville du centre du Mexique pour y disputer le prestigieux tournoi. Elise Mertens occupe actuellement la 11e place en simple du classement établi depuis janvier ainsi que la 5e place en double avec Su-Wei Hsieh. (Belga)

Début juillet, la WTA et l'ATP, son penchant masculin, ont annoncé l'annulation des tournois en Chine et au Japon prévus pour la fin de l'année en raison des inquiétudes liées au Covid-19 et des restrictions de voyage dans les deux pays. Seul le Masters féminin, qui devait se tenir à Shenzhen, était encore entouré d'une zone d'ombre. La WTA a finalement décidé de l'organiser au Mexique mais retrouvera la ville chinoise à partir de 2022, et ce jusqu'en 2030. Plus tôt cette saison, Guadalajara a déjà organisé un tournoi WTA 250, remporté par l'Espagnole Sara Sorribes Tormo. Outre le top 8 en simple, les huit meilleurs duos de double se retrouveront aussi dans la ville du centre du Mexique pour y disputer le prestigieux tournoi. Elise Mertens occupe actuellement la 11e place en simple du classement établi depuis janvier ainsi que la 5e place en double avec Su-Wei Hsieh. (Belga)