Les organisateurs grecs avaient décidé de réduire le nombre de participants, de leur faire passer un test avant le départ et de supprimer les courses annexes durant le week-end. "Mais il semble que malgré toutes ces mesures, nous ne sommes pas en mesure d'assurer la santé des participants, or c'est notre priorité", ont-ils expliqué. Le marathon d'Athènes, "The Authentic", se déroule là où l'idée d'une telle épreuve a jailli, en Grèce pour les jeux Olympiques de 1896 à Athènes. Ce sont en général 15.000 athlètes qui tentent de rallier le mythique stade du Panathenaic où est jugée l'arrivée. Dimanche, se déroulera bien le marathon de Londres, réservé uniquement aux élites sur un parcours fermé d'environ 2 kilomètres. L'épreuve londonienne, disputée habituellement en avril mais reportée en raison de la pandémie du coronavirus, sera marquée par le duel entre le Kenyan Eliud Kipchoge et l'Ethiopien Kenenisa Bekele. Kipchoge, 35 ans est le détenteur du record du monde sur cette distance de 42,195 km s'approchant encore plus de la barre des deux heures (2h01:39.). Bekele, 38 ans, triple champion olympique sur 5.000 et 10.000m dont il a détenu les records du monde, a remporté deux victoires en marathon, à Berlin. "Nous espérons pouvoir être une lueur dans l'obscurité", a souhaité le directeur du marathon de Londres, Hugh Brasher. "Nous avons tous besoin de quelque chose qui nous inspire, qui nous donne de l'espoir pour l'avenir. Et nous essayons de donner aux athlètes de toutes catégories, quelque chose qui puisse les inspirer, pour leur santé mentale et physique. (Belga)

Les organisateurs grecs avaient décidé de réduire le nombre de participants, de leur faire passer un test avant le départ et de supprimer les courses annexes durant le week-end. "Mais il semble que malgré toutes ces mesures, nous ne sommes pas en mesure d'assurer la santé des participants, or c'est notre priorité", ont-ils expliqué. Le marathon d'Athènes, "The Authentic", se déroule là où l'idée d'une telle épreuve a jailli, en Grèce pour les jeux Olympiques de 1896 à Athènes. Ce sont en général 15.000 athlètes qui tentent de rallier le mythique stade du Panathenaic où est jugée l'arrivée. Dimanche, se déroulera bien le marathon de Londres, réservé uniquement aux élites sur un parcours fermé d'environ 2 kilomètres. L'épreuve londonienne, disputée habituellement en avril mais reportée en raison de la pandémie du coronavirus, sera marquée par le duel entre le Kenyan Eliud Kipchoge et l'Ethiopien Kenenisa Bekele. Kipchoge, 35 ans est le détenteur du record du monde sur cette distance de 42,195 km s'approchant encore plus de la barre des deux heures (2h01:39.). Bekele, 38 ans, triple champion olympique sur 5.000 et 10.000m dont il a détenu les records du monde, a remporté deux victoires en marathon, à Berlin. "Nous espérons pouvoir être une lueur dans l'obscurité", a souhaité le directeur du marathon de Londres, Hugh Brasher. "Nous avons tous besoin de quelque chose qui nous inspire, qui nous donne de l'espoir pour l'avenir. Et nous essayons de donner aux athlètes de toutes catégories, quelque chose qui puisse les inspirer, pour leur santé mentale et physique. (Belga)