Bob Jungels, dont la participation au Tour de France a tenu à un fil après un contrôle positif au Covid-19, a devancé dimanche les Espagnols Jonathan Castroviejo (Ineos Grenadiers) et Carlos Verona (Movistar) et Thibaut Pinot. Le maillot jaune est resté sur les épaules du Slovène Tadej Pogacar (UAE), qui a réglé le sprint des poursuivants. Le maillot à pois du meilleur grimpeur est passé sur les épaules de l'Allemand Simon Geschke (Cofidis). Trois coureurs n'avaient pas pris le départ de la 9e étape: le Portugais Ruben Guerreiro (EF Education-EasyPost), malade, le Danois Kasper Asgreen (Quick-Step Alpha Vinyl) et le Français Guillaume Martin (Cofidis) dont le test covid positif a ravivé la crainte d'infection régnant sur le Tour de France. Les coureurs bénéficieront lundi d'une journée de repos à Morzine avant l'étape 10 de mardi annoncée accidentée et les gros morceaux du chapitre alpestre des 11e et 12e étapes. (Belga)

Bob Jungels, dont la participation au Tour de France a tenu à un fil après un contrôle positif au Covid-19, a devancé dimanche les Espagnols Jonathan Castroviejo (Ineos Grenadiers) et Carlos Verona (Movistar) et Thibaut Pinot. Le maillot jaune est resté sur les épaules du Slovène Tadej Pogacar (UAE), qui a réglé le sprint des poursuivants. Le maillot à pois du meilleur grimpeur est passé sur les épaules de l'Allemand Simon Geschke (Cofidis). Trois coureurs n'avaient pas pris le départ de la 9e étape: le Portugais Ruben Guerreiro (EF Education-EasyPost), malade, le Danois Kasper Asgreen (Quick-Step Alpha Vinyl) et le Français Guillaume Martin (Cofidis) dont le test covid positif a ravivé la crainte d'infection régnant sur le Tour de France. Les coureurs bénéficieront lundi d'une journée de repos à Morzine avant l'étape 10 de mardi annoncée accidentée et les gros morceaux du chapitre alpestre des 11e et 12e étapes. (Belga)