Le joueur vedette des "Rouches" sera en concurrence avec Dylan Bronn (La Gantoise), Hamdi Harbaoui (Zulte Waregem), Zakaria Bakkali (Anderlecht), Selim Amallah (Mouscron) et Sofyan Amrabat (Club de Bruges). Carcela a connu certes une saison plutôt irrégulière au Standard. Il n'a pas atteint le niveau affiché l'année dernière lors des Play-off 1. Mais avec quatre goals et sept assists en compétition régulière, le Liégeois de 29 ans est resté décisif. Carcela a déjà remporté le Lion belge en 2015 et 2018. Son plus gros concurrent pour un nouveau prix semble provenir de Waregem. L'attaquant de Zulte Waregem Hamdi Harbaoui a déjà inscrit vingt buts cette saison. Le Tunisien de 34 ans a remporté le trophée en 2013 et 2014. L'année dernière, il avait terminé à la deuxième place. Celui qui a terminé sur la dernière marche du podium l'année dernière est à nouveau nommé. Le défenseur de La Gantoise Dylan Bronn a réalisé une solide saison avec les Buffalos. Le meilleur espoir de l'année dernière Selim Amallah, un Hennuyer d'origine marocaine, est également présent. Zakaria Bakkali, qui a connu une saison compliquée avec Anderlecht, et Sofyan Amrabat, qui fait la navette au Club de Bruges entre le banc et le onze de base, sont les derniers possibles lauréats. Au cours de la soirée, plusieurs autres prix seront également décernés: ceux du meilleur espoir, du meilleur entraîneur et du meilleur football belge d'origine arabe présent dans une compétition étrangère. (Belga)