La promotion du Lierse K. est un demi-miracle car le club campinois a lutté pour le maintien et a terminé 13e de la D1 amateurs. Le Lierse K. a néanmoins demandé sa licence pour la 1B. Celle-ci est arrivée via la Cour belge d'arbitrage. "Nous avons toujours tenu compte du fait que nous pouvions être repêchés. Après tout, quelque chose était sur le point de se produire en 1A et 1B. Nous avions anticipé cela et avons donc fait une demande de licence", a expliqué Van Thillo. Deux ans après la faillite du SK Lierse, il y aura de nouveau du football professionnel au stade Herman Vanderpoorten. "C'est une nouvelle fantastique pour les supporters. Nous vendions 3.000 abonnements même en D1 amateurs. C'est du jamais vu. Ce club appartient au football professionnel. Nous sommes heureux d'être de retour", a ajouté Van Thillo, qui prêche l'humilité. "Structurellement, nous sommes prêts pour la 1B. Autrement, nous n'aurions pas reçu la licence pour le football professionnel. Sportivement, nous avons tiré les leçons de la difficile saison que nous avons connue. Une grande partie du noyau a été remplacé. Les joueurs arrivés ont le niveau exigé pour la 1B. Maintenant que nous sommes sûrs d'être promus, nous renforcerons encore une série de positions. Le Lierse sera à sa place en 1B." (Belga)

La promotion du Lierse K. est un demi-miracle car le club campinois a lutté pour le maintien et a terminé 13e de la D1 amateurs. Le Lierse K. a néanmoins demandé sa licence pour la 1B. Celle-ci est arrivée via la Cour belge d'arbitrage. "Nous avons toujours tenu compte du fait que nous pouvions être repêchés. Après tout, quelque chose était sur le point de se produire en 1A et 1B. Nous avions anticipé cela et avons donc fait une demande de licence", a expliqué Van Thillo. Deux ans après la faillite du SK Lierse, il y aura de nouveau du football professionnel au stade Herman Vanderpoorten. "C'est une nouvelle fantastique pour les supporters. Nous vendions 3.000 abonnements même en D1 amateurs. C'est du jamais vu. Ce club appartient au football professionnel. Nous sommes heureux d'être de retour", a ajouté Van Thillo, qui prêche l'humilité. "Structurellement, nous sommes prêts pour la 1B. Autrement, nous n'aurions pas reçu la licence pour le football professionnel. Sportivement, nous avons tiré les leçons de la difficile saison que nous avons connue. Une grande partie du noyau a été remplacé. Les joueurs arrivés ont le niveau exigé pour la 1B. Maintenant que nous sommes sûrs d'être promus, nous renforcerons encore une série de positions. Le Lierse sera à sa place en 1B." (Belga)