"Comme indiqué précédemment, le KVO fait appel de la décision de la commission des licences de ne pas accorder de licence au club pour la saison prochaine. Le KVO s'adressera pour cela à la CBAS (Cour belge d'arbitrage pour le sport). Le recours a été officiellement déposé. Le KVO devra défendre son cas à une date qui reste à déterminer, devant la CBAS laquelle se prononcera sur l'affaire le 10 mai. Jusqu'à 12 heures avant l'audience, de nouvelles pièces peuvent être ajoutées au dossier", explique Ostende sur son site internet. "La commission des licences a également établi que Marc Coucke tente apparemment d'exercer une influence sur le processus de rachat, mais que cela ne signifie pas pour autant qu'il y a une influence "significative", comme l'interdit explicitement le règlement fédéral", poursuit le KVO. "Bien que le KVO ne soit pas d'accord avec cette position, il veut maintenant se concentrer entièrement sur son propre dossier de licence et sur les négociations de rachat. Il est essentiel qu'un accord soit conclu avec Alychlo et nv Stadium concernant le loyer et les dettes en cours. Le KVO a donc décidé de ne contester ni la licence d'Anderlecht, ni le règlement de la licence auprès de la CBAS". "Nous voulons travailler avec toute la latitude nécessaire pour trouver une solution dans laquelle toutes les parties mettent de l'eau dans leur vin et ainsi garantir que le football professionnel sera toujours joué à Ostende la saison prochaine", conclut le président du KVO, Frank Dierckens, dans le communiqué de presse. (Belga)

"Comme indiqué précédemment, le KVO fait appel de la décision de la commission des licences de ne pas accorder de licence au club pour la saison prochaine. Le KVO s'adressera pour cela à la CBAS (Cour belge d'arbitrage pour le sport). Le recours a été officiellement déposé. Le KVO devra défendre son cas à une date qui reste à déterminer, devant la CBAS laquelle se prononcera sur l'affaire le 10 mai. Jusqu'à 12 heures avant l'audience, de nouvelles pièces peuvent être ajoutées au dossier", explique Ostende sur son site internet. "La commission des licences a également établi que Marc Coucke tente apparemment d'exercer une influence sur le processus de rachat, mais que cela ne signifie pas pour autant qu'il y a une influence "significative", comme l'interdit explicitement le règlement fédéral", poursuit le KVO. "Bien que le KVO ne soit pas d'accord avec cette position, il veut maintenant se concentrer entièrement sur son propre dossier de licence et sur les négociations de rachat. Il est essentiel qu'un accord soit conclu avec Alychlo et nv Stadium concernant le loyer et les dettes en cours. Le KVO a donc décidé de ne contester ni la licence d'Anderlecht, ni le règlement de la licence auprès de la CBAS". "Nous voulons travailler avec toute la latitude nécessaire pour trouver une solution dans laquelle toutes les parties mettent de l'eau dans leur vin et ainsi garantir que le football professionnel sera toujours joué à Ostende la saison prochaine", conclut le président du KVO, Frank Dierckens, dans le communiqué de presse. (Belga)