Le précédent record, 58:18, établi le 28 octobre 2018 à Valence, était détenu par con compatriote Abraham Kiptum, interdit de départ au marathon de Londres 2019 fin avril, pour irrégularités de son passeport biologique. Ce semi-marathon de Copenhague disputé sur un parcours réputé rapide constituait un des grands objectifs de la saison du vainqueur du Grand Prix de Berne, qui a décliné sa sélection pour le 10.000 mètres des mondiaux de Doha, afin de se concentrer exclusivement sur l'épreuve danoise. Les cinq premiers sont descendus sous l'heure. Le Kenyan Bernard Kipkorir s'est en effet classé deuxième en 59.16, devant l'Ethiopien Berehanu Wendemu Tsegu, troisième en 59.22. Kamworor a parcouru les cinq premiers kilomètres avec le groupe de tête en 13:51, juste en deça du rythme du record du monde. Il a ensuite augmenté la cadence pour passer le 10e kilomètre en 27:32, six secondes en dessous de son objectif. (Belga)