Nys a remporté six des sept manches de la Coupe du monde cette saison. Dimanche à Hoogerheide, il a terminé troisième à la suite d'une chute dans le dernier tour. "C'était une sorte de rappel. Cela m'a remis les pieds sur terre. J'avais la course en mains, j'ai attaqué au bon moment et de la bonne manière, mais ça a quand même mal tourné. Une chute à cause d'une pédale m'enlève la victoire. Cela peut aussi arriver dimanche. Cela me rappelle que je ne dois pas avoir trop confiance en moi", a expliqué Nys, qui est aussi champion de Belgique et d'Europe. "D'un côté, il n'y a rien d'obligatoire, parce que j'ai déjà derrière moi une saison bien remplie. D'autre part, après une année comme celle-là, on veut être champion du monde." Nys n'a pas reconnu le parcours. "Je ne l'ai pas fait ce jeudi et je ne le ferai pas dans les prochains jours. Cela pourrait bien changer d'ici dimanche, car il y aura une autre reconnaissance le vendredi et trois courses samedi. Il vaut donc mieux le prendre dimanche comme il est. D'après ce que j'entends, c'est un parcours difficile. Nous verrons bien." "Qui je crains le plus ? Moi. Je dois juste prendre le cross de dimanche comme je le fais depuis un an, avec succès. Je ne ferai pas soudainement les choses différemment. J'ai eu quelques soucis de dos ces dernières semaines, mais je ne pense pas que cela devrait constituer un problème. Mais il faut rester prudent." "On ne doit compter que sur soi. Je ne regarde pas les autres, je fais ma propre course. Bien sûr, il y a d'autres coureurs présents, qui se débrouillent bien. Je pense à Dario Lillo: il est très constant, court devant son public et est un touche-à-tout. Et lors d'un championnat du monde juniors, des types peuvent surgir de nulle part. Je pense que nous pouvons décrocher deux médailles, peut-être même trois. Ce serait très beau. Les cinq autres sélectionnés sont tous un peu au même niveau, ils roulent fort. Mais si je dois nommer quelqu'un, c'est Lennert Belmans, qui s'est particulièrement bien débrouillé ces dernières semaines." (Belga)

Nys a remporté six des sept manches de la Coupe du monde cette saison. Dimanche à Hoogerheide, il a terminé troisième à la suite d'une chute dans le dernier tour. "C'était une sorte de rappel. Cela m'a remis les pieds sur terre. J'avais la course en mains, j'ai attaqué au bon moment et de la bonne manière, mais ça a quand même mal tourné. Une chute à cause d'une pédale m'enlève la victoire. Cela peut aussi arriver dimanche. Cela me rappelle que je ne dois pas avoir trop confiance en moi", a expliqué Nys, qui est aussi champion de Belgique et d'Europe. "D'un côté, il n'y a rien d'obligatoire, parce que j'ai déjà derrière moi une saison bien remplie. D'autre part, après une année comme celle-là, on veut être champion du monde." Nys n'a pas reconnu le parcours. "Je ne l'ai pas fait ce jeudi et je ne le ferai pas dans les prochains jours. Cela pourrait bien changer d'ici dimanche, car il y aura une autre reconnaissance le vendredi et trois courses samedi. Il vaut donc mieux le prendre dimanche comme il est. D'après ce que j'entends, c'est un parcours difficile. Nous verrons bien." "Qui je crains le plus ? Moi. Je dois juste prendre le cross de dimanche comme je le fais depuis un an, avec succès. Je ne ferai pas soudainement les choses différemment. J'ai eu quelques soucis de dos ces dernières semaines, mais je ne pense pas que cela devrait constituer un problème. Mais il faut rester prudent." "On ne doit compter que sur soi. Je ne regarde pas les autres, je fais ma propre course. Bien sûr, il y a d'autres coureurs présents, qui se débrouillent bien. Je pense à Dario Lillo: il est très constant, court devant son public et est un touche-à-tout. Et lors d'un championnat du monde juniors, des types peuvent surgir de nulle part. Je pense que nous pouvons décrocher deux médailles, peut-être même trois. Ce serait très beau. Les cinq autres sélectionnés sont tous un peu au même niveau, ils roulent fort. Mais si je dois nommer quelqu'un, c'est Lennert Belmans, qui s'est particulièrement bien débrouillé ces dernières semaines." (Belga)