Un duel qui au vu de la composition des deux équipes, Steven Defour et Kevin Mirallas étant notamment de la partie côté anversois, s'annonçait de haut niveau. Il le fut, mais surtout en deuxième mi-temps, où les mauves, battus 1-2, ne doivent qu'à leur gardien Hendrik Van Crombrugge d'avoir échappé à une véritable dégelée. Le but de la victoire a été inscrit à la 87e par le Japonais Koji Miyoshi (22 ans), quatre minutes après sa première entrée au jeu en Jupiler Pro League... Du spectacle, il y en eut un peu, mais pas assez, et sans véritable danger pour les deux gardiens, en première mi-temps. Anderlecht était entreprenante mais l'Antwerp, bien organisé et prudent, tenait tête à un adversaire dont l'efficacité en zone de conclusion n'est pas le point fort depuis le début de la saison. Et quand une équipe se montre incapable de marquer, il est bien connu que l'adversaire y parvient souvent en contre-attaque. Ce qui se produisit d'ailleurs précisément après plusieurs alertes en début de seconde mi-temps.

À la troisième, en effet, Lior Refaelov, astucieusement servi par Dieumerci Mbokani après une perte de balle d'Alexis Saelemaekers, trompa en effet Van Crombrugge en deux temps (0-1, 49e). Defour se retira au profit d'Alexis De Sart après une heure de jeu. Anderlecht égalisa cinq minutes plus tard par Nacer Chadli qui de la tête, malgré Dino Arslanagic, loba Sinan Bolat en reprenant une longue passe millimétrée de Philippe Sandler (1-1, 65e). L'Antwerp se mit ensuite à affoler la défense mauve, mais pas Van Crombrugge, véritable pompier du feu. L'ex-Eupenois repoussa en effet un bel envoi de Refaelov, puis miraculeusement une tête à bout portant de Mirallas (66e et 67e). Anderlecht se retrouva à dix après l'exclusion un peu malheureuse - deuxième carton jaune -, d'Albert Sambi Lokonga, très applaudi, à la 77e. Faris Haroun trompa Van Crombrugge de la tête, sur un coup franc de Refaelov, mais le piquet sauva le gardien en forme (78e). Mirallas s'effaça ensuite pour Amara Baby, mais aura tenu 80 minutes.

C'est cependant l'autre réserviste anversois, le Japonais Miyoshi, quatre minutes après avoir remplacé Refaelov à la 83e, qui allait sanctionner la défense désorganisée du Sporting, en frappant hors de portée de Van Crombrugge après un mauvais renvoi de Michel Vlap (1-2, 87e). L'Antwerp, troisième avec 12 points sur 18, en attendant le choc La Gantoise (10 points) - Malines (11 points) de 18 heures, efface ainsi sa défaite (2-0) à Zulte Waregem. Anderlecht, treizième, reste lui dans le bas de la colonne de droite avec 5 points sur 21, avant son déplacement au Club Bruges, dimanche prochain. Mais les supporters qui ont acclamé l'équipe au coup de sifflet final, sont toujours derrière leurs joueurs. Adrien Trebel était une fois de plus simple spectateur..