Plus tôt dans la journée, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) avait annoncé le report des Grands Prix des Pays-Bas (3 mai), d'Espagne (10 mai) et de Monaco (24 mai). L'ACM, organisateur du dernier cité, a finalement décidé de jeter l'éponge pour 2020. "La situation n'est plus objectivement maitrisable", a-t-il expliqué dans un communiqué. Après l'annulation du Grand Prix d'Australie qui devait se dérouler dimanche dernier, les Grands Prix du Bahreïn (22 mars), du Vietnam (5 avril) et de Chine (19 avril) avaient également été reportés. La saison prévoyait initialement 22 courses. (Belga)

Plus tôt dans la journée, la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) avait annoncé le report des Grands Prix des Pays-Bas (3 mai), d'Espagne (10 mai) et de Monaco (24 mai). L'ACM, organisateur du dernier cité, a finalement décidé de jeter l'éponge pour 2020. "La situation n'est plus objectivement maitrisable", a-t-il expliqué dans un communiqué. Après l'annulation du Grand Prix d'Australie qui devait se dérouler dimanche dernier, les Grands Prix du Bahreïn (22 mars), du Vietnam (5 avril) et de Chine (19 avril) avaient également été reportés. La saison prévoyait initialement 22 courses. (Belga)