Les rameurs Tim Brys et Niels Van Zandweghe disputeront la finale du deux de couple poids légers. Après des médailles européennes et mondiales, ils voudront marquer le coup pour leur ultime sortie ensemble. Toma Nikiforov sera lui le 4e et dernier judoka belge à tenter de s'illustrer au Nippon Budokan. Champion d'Europe, il aura à coeur d'effacer sa déception des Jeux de Rio 2016, où il avait été battu au 3e tour. Il n'a toutefois pas été épargné par le tirage au sort car le Portugais Jorge Fonseca, 2e mondial et double champion du monde (2019-2021), l'attend au 2e tour. En gymnastique, Nina Derwael et Jutta Verkest disputeront la finale du concours individuel général. Derwael, septième des qualifications, a déjà terminé 4e et 5e lors des Mondiaux 2018 et 2019. Si elle est principalement concentrée sur la finale de dimanche aux barres asymétriques, sa spécialité, elle pourrait profiter du forfait de l'Américaine Simone Biles pour monter sur le podium. Deux nageurs se présenteront dans le bassin du centre aquatique de Tokyo. Fanny Lecluyse, qualifiée pour les demi-finales du 200m brasse grâce à un chrono de 2:23.42, à seulement 12 centièmes de son record de Belgique, tentera de se forger un chemin vers la finale. La session nocturne verra Louis Croenen nager les séries du 100 mètres papillon. En hockey, les champions du monde belges tenteront d'aligner, contre le Canada, un quatrième succès de rang. Les Red Lions sont déjà assurés de disputer les quarts de finale du tournoi de hockey masculin. Les deux Thomas, Pieters et Detry, entameront jeudi le tournoi de golf masculin. L'Anversois était passé proche de la médaille à Rio il y a cinq ans en terminant à la 4e place. En BMX, Elke Vanhoof, 6e à Rio, voudra valider son ticket pour les demi-finales. Enfin, les navigateurs Emma Plasschaert (Laser Radial) et Wannes Van Laer (Laser), après un jour de repos, reprendront leur compétition avec deux régates sur le plan d'eau de Fujisawa. Plasschaert est 6e après six régates, Van Laer 28e. (Belga)

Les rameurs Tim Brys et Niels Van Zandweghe disputeront la finale du deux de couple poids légers. Après des médailles européennes et mondiales, ils voudront marquer le coup pour leur ultime sortie ensemble. Toma Nikiforov sera lui le 4e et dernier judoka belge à tenter de s'illustrer au Nippon Budokan. Champion d'Europe, il aura à coeur d'effacer sa déception des Jeux de Rio 2016, où il avait été battu au 3e tour. Il n'a toutefois pas été épargné par le tirage au sort car le Portugais Jorge Fonseca, 2e mondial et double champion du monde (2019-2021), l'attend au 2e tour. En gymnastique, Nina Derwael et Jutta Verkest disputeront la finale du concours individuel général. Derwael, septième des qualifications, a déjà terminé 4e et 5e lors des Mondiaux 2018 et 2019. Si elle est principalement concentrée sur la finale de dimanche aux barres asymétriques, sa spécialité, elle pourrait profiter du forfait de l'Américaine Simone Biles pour monter sur le podium. Deux nageurs se présenteront dans le bassin du centre aquatique de Tokyo. Fanny Lecluyse, qualifiée pour les demi-finales du 200m brasse grâce à un chrono de 2:23.42, à seulement 12 centièmes de son record de Belgique, tentera de se forger un chemin vers la finale. La session nocturne verra Louis Croenen nager les séries du 100 mètres papillon. En hockey, les champions du monde belges tenteront d'aligner, contre le Canada, un quatrième succès de rang. Les Red Lions sont déjà assurés de disputer les quarts de finale du tournoi de hockey masculin. Les deux Thomas, Pieters et Detry, entameront jeudi le tournoi de golf masculin. L'Anversois était passé proche de la médaille à Rio il y a cinq ans en terminant à la 4e place. En BMX, Elke Vanhoof, 6e à Rio, voudra valider son ticket pour les demi-finales. Enfin, les navigateurs Emma Plasschaert (Laser Radial) et Wannes Van Laer (Laser), après un jour de repos, reprendront leur compétition avec deux régates sur le plan d'eau de Fujisawa. Plasschaert est 6e après six régates, Van Laer 28e. (Belga)