Ce feu vert des autorités belges "va permettre à la Belgique de rester au calendrier du championnat du monde de Formule 1. Liberty Media (chargé de la promotion de la F1 au niveau mondial) va aussi se rendre compte que la Belgique compte. C'est important pour l'avenir", a encore souligné Vanessa Maes. "Nous avons conclu un accord de principe avec Liberty Media et Formula 1 Management pour organiser un Grand Prix à huis clos" a poursuivi Mme Maes. "Il reste à le finaliser à 100 %. Je ne peux donner de détails mais j'espère que ce sera conclu dans les prochains jours, sans doute avant la fin du mois. Je suis optimiste." Aucune échéance n'a été fixée à Spa Grand Prix. "Néanmoins, nous avons besoin de temps pour organiser une épreuve à huis clos, qui réunit en général 300.000 personnes (sur les trois jours de l'épreuve). Il est impossible aujourd'hui de savoir combien de personnes seront présentes. Il y aura le nombre strictement nécessaire. Mais en tout état de cause, notre priorité demeure la santé et la sécurité de tous dans le respect des consignes sanitaires." Vanessa Maes regrette évidemment de ne pouvoir accueillir le public sur le plus beau circuit du monde pour le plus bel événement du sport automobile belge de l'année. "C'est une déception, mais en toute franchise dans le contexte actuel, le huis clos était la seule possibilité pour Spa-Francorchamps de demeurer au calendrier." (Belga)

Ce feu vert des autorités belges "va permettre à la Belgique de rester au calendrier du championnat du monde de Formule 1. Liberty Media (chargé de la promotion de la F1 au niveau mondial) va aussi se rendre compte que la Belgique compte. C'est important pour l'avenir", a encore souligné Vanessa Maes. "Nous avons conclu un accord de principe avec Liberty Media et Formula 1 Management pour organiser un Grand Prix à huis clos" a poursuivi Mme Maes. "Il reste à le finaliser à 100 %. Je ne peux donner de détails mais j'espère que ce sera conclu dans les prochains jours, sans doute avant la fin du mois. Je suis optimiste." Aucune échéance n'a été fixée à Spa Grand Prix. "Néanmoins, nous avons besoin de temps pour organiser une épreuve à huis clos, qui réunit en général 300.000 personnes (sur les trois jours de l'épreuve). Il est impossible aujourd'hui de savoir combien de personnes seront présentes. Il y aura le nombre strictement nécessaire. Mais en tout état de cause, notre priorité demeure la santé et la sécurité de tous dans le respect des consignes sanitaires." Vanessa Maes regrette évidemment de ne pouvoir accueillir le public sur le plus beau circuit du monde pour le plus bel événement du sport automobile belge de l'année. "C'est une déception, mais en toute franchise dans le contexte actuel, le huis clos était la seule possibilité pour Spa-Francorchamps de demeurer au calendrier." (Belga)