Sur les 8 millions distribués, la majeure partie ira au KAA Gent et au Club de Bruges (chacun 2,5 millions d'euros). Les clubs de Malines, de Zulte Waregem, de Louvain, de Genk et la ville d'Ostende recevront également une part du gâteau, indique le ministre flamand des Sports Philippe Muyters.

Les subsides sont destinés à rénover l'infrastructure vieillissante des clubs. Les stades rénovés répondront aux critères de l'UEFA pour les compétitions européennes.

Sur base d'un avis d'une commission indépendante, La Gantoise et le Club de Bruges recevront chacun 2,5 millions d'euros pour financer leur stade. Malines et Zulte Waregem recevront chacun 750.000 euros, Louvain 673.800 euros, Ostende 630.500 euros et Genk 195.700 euros.

Lokeren, l'Antwerp, le Cercle de Bruges et Lommel, qui avaient également introduit un dossier, n'ont pas été retenus, mais si un des clubs bénéficiaires ne respecte pas les conditions liées au subside, ces clubs non-retenus pourraient entrer en ligne de compte.

Sur les 8 millions distribués, la majeure partie ira au KAA Gent et au Club de Bruges (chacun 2,5 millions d'euros). Les clubs de Malines, de Zulte Waregem, de Louvain, de Genk et la ville d'Ostende recevront également une part du gâteau, indique le ministre flamand des Sports Philippe Muyters. Les subsides sont destinés à rénover l'infrastructure vieillissante des clubs. Les stades rénovés répondront aux critères de l'UEFA pour les compétitions européennes. Sur base d'un avis d'une commission indépendante, La Gantoise et le Club de Bruges recevront chacun 2,5 millions d'euros pour financer leur stade. Malines et Zulte Waregem recevront chacun 750.000 euros, Louvain 673.800 euros, Ostende 630.500 euros et Genk 195.700 euros. Lokeren, l'Antwerp, le Cercle de Bruges et Lommel, qui avaient également introduit un dossier, n'ont pas été retenus, mais si un des clubs bénéficiaires ne respecte pas les conditions liées au subside, ces clubs non-retenus pourraient entrer en ligne de compte.