A 62 ans, cet ancien gardien de but de Reims (1976-1989) est un fin connaisseur du football africain: en tant que sélectionneur, il a qualifié le Togo et le Soudan à la Coupe d'Afrique des Nations, et remporté la Coupe de la confédération d'Afrique en 2016 avec le club congolais du Tout Puissant Mazembé. Il a également remporté plusieurs titres de champions nationaux, en Algérie avec l'ES Sétif (2013) et l'USM Alger (2014) et au Congo avec le TP Mazembé (2016). Il est le "choix idéal" au poste de sélectionneur national des Étalons, a affirmé le vice-président de la FBF Issa Sidibé. Velud a été désigné par une commission de recrutement qui avait reçu 64 candidatures, selon un communiqué de la FBF. Le précédent sélectionneur Kamou Malo, qui avait portant mené les Étalons en demi-finales de la dernière CAN au Cameroun en janvier, où ils avaient été éliminés par le Sénégal (3-1), futur vainqueur de la compétition, n'avait pas été reconduit après l'expiration de son contrat en février. Oscar Barro avait assuré l'intérim et avait notamment dirigé le Burkina Faso lors d'un match amical contre la Belgique fin mars à Anderlecht (défaite 3-0). (Belga)

A 62 ans, cet ancien gardien de but de Reims (1976-1989) est un fin connaisseur du football africain: en tant que sélectionneur, il a qualifié le Togo et le Soudan à la Coupe d'Afrique des Nations, et remporté la Coupe de la confédération d'Afrique en 2016 avec le club congolais du Tout Puissant Mazembé. Il a également remporté plusieurs titres de champions nationaux, en Algérie avec l'ES Sétif (2013) et l'USM Alger (2014) et au Congo avec le TP Mazembé (2016). Il est le "choix idéal" au poste de sélectionneur national des Étalons, a affirmé le vice-président de la FBF Issa Sidibé. Velud a été désigné par une commission de recrutement qui avait reçu 64 candidatures, selon un communiqué de la FBF. Le précédent sélectionneur Kamou Malo, qui avait portant mené les Étalons en demi-finales de la dernière CAN au Cameroun en janvier, où ils avaient été éliminés par le Sénégal (3-1), futur vainqueur de la compétition, n'avait pas été reconduit après l'expiration de son contrat en février. Oscar Barro avait assuré l'intérim et avait notamment dirigé le Burkina Faso lors d'un match amical contre la Belgique fin mars à Anderlecht (défaite 3-0). (Belga)