"Je suis super content, ce n'est que du bonheur", a lâché le Français, cité par son équipe Cofidis à qui il offre son premier succès de la saison. "L'année 2020 n'a vraiment pas été facile. Tout l'hiver, j'étais très motivé, je n'ai pas eu de souci et je savais que mon état de forme était bon. Je savais que pour performer, il fallait que je sois bien placé en haut de la bosse. Je m'attendais à ce que quelqu'un attaque, que je devais gérer mon effort et en avoir sous la pédale. J'y suis parvenu et je suis content aussi d'avoir grappillé quelques secondes de bonification pour le général. Demain, c'est un sprint que j'ai déjà gagné mais le plateau est plus relevé. On va aussi essayer de prendre des bonifications en vue du chrono de dimanche. Je suis très fier de bien lancer le début de saison de l'équipe et de donner de la confiance à mes coéquipiers et à tout le staff. On va tout faire pour continuer sur notre lancée." Christophe Laporte a réussi à sauter dans la roue de son compatriote Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) parti plein pot à 500 mètres de l'arrivée dans une rue étroite et pentue. Pour sa 18e victoire en carrière, Laporte a devancé Bouhanni et le Danois Mads Petersen (Trek-Segafredo) afin d'endosser le maillot de leader. Côté belge, Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe), 22 ans, termine 6e, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) se classe 11e devant Boris Vallée (Bingoal-Wallonie Bruxelles), 12e. Greg Van Avermaet (AG2R Citroën) est 15e. (Belga)

"Je suis super content, ce n'est que du bonheur", a lâché le Français, cité par son équipe Cofidis à qui il offre son premier succès de la saison. "L'année 2020 n'a vraiment pas été facile. Tout l'hiver, j'étais très motivé, je n'ai pas eu de souci et je savais que mon état de forme était bon. Je savais que pour performer, il fallait que je sois bien placé en haut de la bosse. Je m'attendais à ce que quelqu'un attaque, que je devais gérer mon effort et en avoir sous la pédale. J'y suis parvenu et je suis content aussi d'avoir grappillé quelques secondes de bonification pour le général. Demain, c'est un sprint que j'ai déjà gagné mais le plateau est plus relevé. On va aussi essayer de prendre des bonifications en vue du chrono de dimanche. Je suis très fier de bien lancer le début de saison de l'équipe et de donner de la confiance à mes coéquipiers et à tout le staff. On va tout faire pour continuer sur notre lancée." Christophe Laporte a réussi à sauter dans la roue de son compatriote Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) parti plein pot à 500 mètres de l'arrivée dans une rue étroite et pentue. Pour sa 18e victoire en carrière, Laporte a devancé Bouhanni et le Danois Mads Petersen (Trek-Segafredo) afin d'endosser le maillot de leader. Côté belge, Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe), 22 ans, termine 6e, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) se classe 11e devant Boris Vallée (Bingoal-Wallonie Bruxelles), 12e. Greg Van Avermaet (AG2R Citroën) est 15e. (Belga)