Sorti au bon moment dans le final, à 3 km de la ligne, le Français de 26 ans a revêtu le maillot corail et pris les commandes du général aux dépens du Danois Mads Pedersen alors qu'il reste deux étapes. Bettiol est 2e à 0:07, le Français Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) 3e à 15 secondes. C'est la cinquième victoire sur la route pour Thomas, pistard confirmé. Médaillé de bronze aux JO de Tokyo sur la course à l'américaine, il compte cinq titres de champion du monde et huit d'Europe. C'est la deuxième victoire de rang pour Cofidis sur cette épreuve française, vainqueur la veille au sprint grâce à Bryan Coquard. L'échappée du jour, sans Belge, s'est ponctuée à dix kilomètres du but, dans les pentes de la dernière difficulté du jour, quand l'Américain Magnus Sheffield, dernier fuyard, a été repris. La descente a vu le champion olympique Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) partir à la faute dans un virage. Samedi, le général pourrait être chamboulé à l'issue de la 4e étape dont l'arrivée sera jugée au sommet du Mont Bouquet après 4,6 km à 9,1 pour cent de déclivité moyenne. Le successeur de Tim Wellens, vainqueur final en 2021, sera connu dimanche après un chrono individuel de 11 kilomètres à Alès. (Belga)

Sorti au bon moment dans le final, à 3 km de la ligne, le Français de 26 ans a revêtu le maillot corail et pris les commandes du général aux dépens du Danois Mads Pedersen alors qu'il reste deux étapes. Bettiol est 2e à 0:07, le Français Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies) 3e à 15 secondes. C'est la cinquième victoire sur la route pour Thomas, pistard confirmé. Médaillé de bronze aux JO de Tokyo sur la course à l'américaine, il compte cinq titres de champion du monde et huit d'Europe. C'est la deuxième victoire de rang pour Cofidis sur cette épreuve française, vainqueur la veille au sprint grâce à Bryan Coquard. L'échappée du jour, sans Belge, s'est ponctuée à dix kilomètres du but, dans les pentes de la dernière difficulté du jour, quand l'Américain Magnus Sheffield, dernier fuyard, a été repris. La descente a vu le champion olympique Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) partir à la faute dans un virage. Samedi, le général pourrait être chamboulé à l'issue de la 4e étape dont l'arrivée sera jugée au sommet du Mont Bouquet après 4,6 km à 9,1 pour cent de déclivité moyenne. Le successeur de Tim Wellens, vainqueur final en 2021, sera connu dimanche après un chrono individuel de 11 kilomètres à Alès. (Belga)