Après des prêts à Montpellier (2016-2017) puis au Panathinaïkos (2017), Sylla quitte donc définitivement Rennes, où il aura joué 23 rencontres. Il a également porté les couleurs de Clermont (2010-2013), Aston Villa (2013-2014) et Kayseri Erciyesspor (2014-2015). International à 34 reprises avec le Mali, Sylla devra apporter de l'expérience au sein de l'entrejeu malinois. Le club espère pouvoir l'aligner lors de la rencontre face à Zulte Waregem samedi mais cela dépendra de la rapidité de l'exécution des formalités administratives. C'est déjà la 8e renfort entrant pour les troupes d'Aleksander Jankovic lors de ce mercato hivernal après les arrivées de German Mera (Club de Bruges), Fabien Camus (libre), Trova Boni (Salitas), Clément Tainmont (Charleroi), Nicolas Verdier (Eupen), Batos Beciraj (Dinamo Moskou) et Abou Ben Ouattara (Salitas). Le 'Malinwa' pointe à la 15e et avant-dernière place du championnat après 21 journées, deux longueurs devant Eupen. (Belga)

Après des prêts à Montpellier (2016-2017) puis au Panathinaïkos (2017), Sylla quitte donc définitivement Rennes, où il aura joué 23 rencontres. Il a également porté les couleurs de Clermont (2010-2013), Aston Villa (2013-2014) et Kayseri Erciyesspor (2014-2015). International à 34 reprises avec le Mali, Sylla devra apporter de l'expérience au sein de l'entrejeu malinois. Le club espère pouvoir l'aligner lors de la rencontre face à Zulte Waregem samedi mais cela dépendra de la rapidité de l'exécution des formalités administratives. C'est déjà la 8e renfort entrant pour les troupes d'Aleksander Jankovic lors de ce mercato hivernal après les arrivées de German Mera (Club de Bruges), Fabien Camus (libre), Trova Boni (Salitas), Clément Tainmont (Charleroi), Nicolas Verdier (Eupen), Batos Beciraj (Dinamo Moskou) et Abou Ben Ouattara (Salitas). Le 'Malinwa' pointe à la 15e et avant-dernière place du championnat après 21 journées, deux longueurs devant Eupen. (Belga)