Du coup, on en a déduit qu'il allait quitter les Blauwen Zwart. C'est que Leko, qui a ensuite tempéré ses propos, n'a pas été invité à discuter d'une prolongation de contrat. La direction préfère attendre. C'est sans doute pour ça que le Croate prend les devants. Il pourra ainsi quitter paisiblement le stade Jan Breydel. Éventuellement avec un deuxième titre consécutif.
...