La semaine dernière, le stade du Club Bruges avait été décoré de graffitis par les Ultras d'Anderlecht. Vendredi, des tags en faveur des Mauve et Blanc ont été découverts à Sclessin, notamment au niveau de la billetterie. Le Fan Board du RSCA peut tout sauf en rire. "C'est déjà la troisième incident en peu de temps après les incidents survenus lors du match contre le Standard et les dégâts au stade Jan Breydel. Nous les condamnons fermement. Les supporters doivent arrêter de donner une mauvaise image du club", a indiqué Frank Eeckhout à Belga. Le Fan Board doute cependant que les graffitis à Liège soient l'?uvre de supporters d'Anderlecht. "Peut-être il s'agit d'un acte de quelques particuliers, mais ce n'est certainement pas une action organisée par les Ultras comme à Bruges. Ceux-ci voudraient se faire connaître, ce tag est pour nous inconnu", a ajouté Eeckhout. "Il n'y a plus aucune raison, le message est arrivé à la direction. Nous voyons que Belhocine donne une chance à beaucoup plus de jeunes talents. Le football n'est pas encore bon, mais nous voyons des joueurs qui se battent à nouveau." Dimanche, le quatrième Clasico de la saison est programmé au stade Constant Vanden Stock. Le précédent avait été arrêté après 31 minutes sur le score de 2-0 suite aux lancers de fumigènes et de pétards en provenance de la tribune des supporters anderlechtois. Les sanctions (score de forfait et match à huis clos) sont tombées cette semaine. "Nous n'avons pas communiqué avec nos supporters pour qu'ils restent calmes. Nous ne voyons aucune raison de le faire, car les fans savent qu'ils doivent pas faire de grabuge. A domicile, ils ne le font d'ailleurs jamais." (Belga)