"Nous les avons éliminés l'an passé en préliminaires de la Ligue des Champions, et ce n'était pas simple: 1-0 chez nous, 3-3 là-bas", a expliqué Clement, dans une vidéo publiée par le Club. "Et ils ont éliminé La Gantoise en début de saison: 5-1 en tout, cela veut dire quelque chose. Ils ont aussi éliminé l'AZ. Ce n'est pas un adversaire sexy, mais un gros morceau et je pense une équipe de notre niveau." Selon l'entraîneur brugeois, les "petits détails" feront la différence. Il se réfère au rouge reçu par Sobol contre la Lazio, dans le dernier match de la phase de groupes de la Ligue des Champions. "Se retrouver à dix à ce moment-là a fait une grande différence. L'efficacité est aussi très importante. Et elle devra provenir d'une bonne organisation, car si je me souviens bien, le Dynamo était très fort en contre-attaque, attendait son adversaire et repartait très rapidement." Clinton Mata est impatient de disputer le match. "Ce sera un autre Dynamo Kiev et un autre Club Bruges. Nous sommes premiers du championnat. Nous avons confiance, donc ce sera de bonnes retrouvailles." "Au plus tu joues des matchs en Europe, au plus tu as de l'expérience", souligne Mats Rits. "Nous devons certainement mettre dans notre sac à dos cette bonne campagne en Ligue des Champions et confirmer cela en Europa League." Noa Lang pense que le Club Bruges doit s'appuyer sur ses forces. "Tu dois croire que tu peux aller loin. Pas à pas. D'abord le Dynamo. Nous devons l'éliminer et puis j'ai confiance que nous pouvons aller loin dans le tournoi." (Belga)

"Nous les avons éliminés l'an passé en préliminaires de la Ligue des Champions, et ce n'était pas simple: 1-0 chez nous, 3-3 là-bas", a expliqué Clement, dans une vidéo publiée par le Club. "Et ils ont éliminé La Gantoise en début de saison: 5-1 en tout, cela veut dire quelque chose. Ils ont aussi éliminé l'AZ. Ce n'est pas un adversaire sexy, mais un gros morceau et je pense une équipe de notre niveau." Selon l'entraîneur brugeois, les "petits détails" feront la différence. Il se réfère au rouge reçu par Sobol contre la Lazio, dans le dernier match de la phase de groupes de la Ligue des Champions. "Se retrouver à dix à ce moment-là a fait une grande différence. L'efficacité est aussi très importante. Et elle devra provenir d'une bonne organisation, car si je me souviens bien, le Dynamo était très fort en contre-attaque, attendait son adversaire et repartait très rapidement." Clinton Mata est impatient de disputer le match. "Ce sera un autre Dynamo Kiev et un autre Club Bruges. Nous sommes premiers du championnat. Nous avons confiance, donc ce sera de bonnes retrouvailles." "Au plus tu joues des matchs en Europe, au plus tu as de l'expérience", souligne Mats Rits. "Nous devons certainement mettre dans notre sac à dos cette bonne campagne en Ligue des Champions et confirmer cela en Europa League." Noa Lang pense que le Club Bruges doit s'appuyer sur ses forces. "Tu dois croire que tu peux aller loin. Pas à pas. D'abord le Dynamo. Nous devons l'éliminer et puis j'ai confiance que nous pouvons aller loin dans le tournoi." (Belga)