Le département arbitrage avait déjà souligné son intransigeance à l'égard de ces comportements lors de la réunion d'avant-playoffs organisée la semaine passée à Tubize avec des représentants des clubs. "Ce afin de protéger et de respecter l'image et la perception de notre football", a précisé le PRD. "Courir vers l'arbitre pour protester (verbalement), l'entourer après une décision, faire des mouvements de bras ostensibles au moment de protester ne sont que quelques exemples de faits qui seront sévèrement punis.

" Les mêmes règles s'appliquent aussi aux personnes présentes en zone technique, où l'entraîneur est responsable du comportement sur le banc. Yahya Nadrani (Seraing), Vadis Odjidja (La Gantoise), Joseph Paintsil (Genk) et Ritchie De Laet (Antwerp) ont notamment été sanctionnés pour cette raison le week-end dernier, tout comme l'entraîneur de La Gantoise Hein Vanhaezebrouck. Le département arbitrage souligne qu'il "soutiendra les arbitres dans la prise de ces décisions, vu qu'elles sont prises dans l'intérêt général du football et parce que l'UEFA et la FIFA sanctionnent aussi sévèrement ces comportements au niveau international."

Le département arbitrage avait déjà souligné son intransigeance à l'égard de ces comportements lors de la réunion d'avant-playoffs organisée la semaine passée à Tubize avec des représentants des clubs. "Ce afin de protéger et de respecter l'image et la perception de notre football", a précisé le PRD. "Courir vers l'arbitre pour protester (verbalement), l'entourer après une décision, faire des mouvements de bras ostensibles au moment de protester ne sont que quelques exemples de faits qui seront sévèrement punis." Les mêmes règles s'appliquent aussi aux personnes présentes en zone technique, où l'entraîneur est responsable du comportement sur le banc. Yahya Nadrani (Seraing), Vadis Odjidja (La Gantoise), Joseph Paintsil (Genk) et Ritchie De Laet (Antwerp) ont notamment été sanctionnés pour cette raison le week-end dernier, tout comme l'entraîneur de La Gantoise Hein Vanhaezebrouck. Le département arbitrage souligne qu'il "soutiendra les arbitres dans la prise de ces décisions, vu qu'elles sont prises dans l'intérêt général du football et parce que l'UEFA et la FIFA sanctionnent aussi sévèrement ces comportements au niveau international."