Price-Pejtersen, 22 ans et pensionnaire de l'équipe Uno-X, a réalisé le temps de 25:35.29, affichant une moyenne de 52,53 km/h. Il a devancé le Norvégien Soren Waerenskjold (26:08.98) et le Néerlandais Dann Hoole (26:09.76). L'Allemand Michel Hessman et le Russe Lev Gonov complètent le top 5. C'est le second titre européen espoirs pour Price-Pejtersen, déjà sacré en 2019 à Alkmaar devant son compatriote Mikkel Bjerg et le Suisse Stefan Bissegger, devenus depuis lors des rouleurs confirmés du peloton WorldTour. Cet été, Price-Pejtersen s'est illustré en prenant la 2e place du prologue du Tour de l'Avenir, la version espoirs du Tour de France. Deux Belges étaient engagés avec Lennert Van Eetvelt et Arno Claeys. Le premier a terminé 9e, échouant à 0:58.88 du vainqueur. Arno Claeys a dû lui se contenter de la 27e place, à 1:57 de Price-Pejtersen. Après l'épreuve espoirs dames, remportée par l'Italienne Vittoria Guazzini, et celle réservée aux élites dames, enlevée par la Suissesse Marlen Reusser, l'épreuve réservée aux élites messieurs viendra ponctuer la journée. Les espoirs belges de médaille reposent sur les épaules de Remco Evenepoel. Rune Herregodts sera l'autre représentant noir-jaune-rouge. (Belga)

Price-Pejtersen, 22 ans et pensionnaire de l'équipe Uno-X, a réalisé le temps de 25:35.29, affichant une moyenne de 52,53 km/h. Il a devancé le Norvégien Soren Waerenskjold (26:08.98) et le Néerlandais Dann Hoole (26:09.76). L'Allemand Michel Hessman et le Russe Lev Gonov complètent le top 5. C'est le second titre européen espoirs pour Price-Pejtersen, déjà sacré en 2019 à Alkmaar devant son compatriote Mikkel Bjerg et le Suisse Stefan Bissegger, devenus depuis lors des rouleurs confirmés du peloton WorldTour. Cet été, Price-Pejtersen s'est illustré en prenant la 2e place du prologue du Tour de l'Avenir, la version espoirs du Tour de France. Deux Belges étaient engagés avec Lennert Van Eetvelt et Arno Claeys. Le premier a terminé 9e, échouant à 0:58.88 du vainqueur. Arno Claeys a dû lui se contenter de la 27e place, à 1:57 de Price-Pejtersen. Après l'épreuve espoirs dames, remportée par l'Italienne Vittoria Guazzini, et celle réservée aux élites dames, enlevée par la Suissesse Marlen Reusser, l'épreuve réservée aux élites messieurs viendra ponctuer la journée. Les espoirs belges de médaille reposent sur les épaules de Remco Evenepoel. Rune Herregodts sera l'autre représentant noir-jaune-rouge. (Belga)