Avec Asgreen (Deceuninck-Quick Step), vainqueur notamment du Tour des Flandres et du Grand Prix de l'E3 cette année, Cort Nielsen (EF Education-Nippo), qui vient de s'adjuger trois étapes de la Vuelta, et Pedersen (Trek-Segafredo), champion du monde en 2019 dans le Yorkshire, le Danemark dispose de trois coureurs capables de briller sur le tracé dessiné entre Anvers et Louvain. Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step), quatrième du Tour de Grande-Bretagne qui s'est achevé dimanche, Michael Valgren (EF Education-Nippo), Andreas Lorentz Kron (Lotto Soudal), Mads Würtz Schmidt (Israel Start-Up Nation) et Mikkel Bjerg (UAE-Team Emirates) complètent une sélection que le sélectionneur belge Sven Vanthourenhout a pointé comme l'une des plus dangereuses avec l'Italie. L'épreuve en ligne se tiendra le 26 septembre. Une semaine plus tôt, le 19 septembre, Asgreen et Bjerg disputeront le contre-la-montre entre Knokke-Heist et Bruges. (Belga)

Avec Asgreen (Deceuninck-Quick Step), vainqueur notamment du Tour des Flandres et du Grand Prix de l'E3 cette année, Cort Nielsen (EF Education-Nippo), qui vient de s'adjuger trois étapes de la Vuelta, et Pedersen (Trek-Segafredo), champion du monde en 2019 dans le Yorkshire, le Danemark dispose de trois coureurs capables de briller sur le tracé dessiné entre Anvers et Louvain. Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step), quatrième du Tour de Grande-Bretagne qui s'est achevé dimanche, Michael Valgren (EF Education-Nippo), Andreas Lorentz Kron (Lotto Soudal), Mads Würtz Schmidt (Israel Start-Up Nation) et Mikkel Bjerg (UAE-Team Emirates) complètent une sélection que le sélectionneur belge Sven Vanthourenhout a pointé comme l'une des plus dangereuses avec l'Italie. L'épreuve en ligne se tiendra le 26 septembre. Une semaine plus tôt, le 19 septembre, Asgreen et Bjerg disputeront le contre-la-montre entre Knokke-Heist et Bruges. (Belga)