Cette saison, Renard a réussi plusieurs top 10: sur le Saudi Tour, au Tour du Var, sur le Circuit de la Sarthe et aux Quatre Jours de Dunkerque. "Durant un effort, j'ai une fréquence cardiaque qui augmente comme tout le monde, mais quand j'arrête le vélo, l'intensité reste la même", a-t-il expliqué sur le site de son équipe. "Bien sûr, ce n'est pas une phase facile à traverser mentalement, d'autant plus que je ne pourrai pas courir à nouveau avant février prochain. Mais je sens que l'équipe est derrière moi et ce soutien est très précieux pour moi", explique le jeune Français. L'opération était initialement prévue pour octobre, mais en concertation avec l'équipe, il a été décidé de l'avancer à début août. Elle sera suivie d'un traitement anticoagulant de trois mois. (Belga)

Cette saison, Renard a réussi plusieurs top 10: sur le Saudi Tour, au Tour du Var, sur le Circuit de la Sarthe et aux Quatre Jours de Dunkerque. "Durant un effort, j'ai une fréquence cardiaque qui augmente comme tout le monde, mais quand j'arrête le vélo, l'intensité reste la même", a-t-il expliqué sur le site de son équipe. "Bien sûr, ce n'est pas une phase facile à traverser mentalement, d'autant plus que je ne pourrai pas courir à nouveau avant février prochain. Mais je sens que l'équipe est derrière moi et ce soutien est très précieux pour moi", explique le jeune Français. L'opération était initialement prévue pour octobre, mais en concertation avec l'équipe, il a été décidé de l'avancer à début août. Elle sera suivie d'un traitement anticoagulant de trois mois. (Belga)