"C'est vraiment dur d'être retiré de la course si peu de temps avant la compétition", a réagi Geschke. "J'ai suivi toutes les règles d'hygiène au mieux. Je me sens bien physiquement, mais émotionnellement, c'est un jour très noir pour moi. Maintenant, tout ce que je peux faire, c'est de souhaiter une bonne course aux gars." Les douze autres coureurs et membres de l'encadrement de l'équipe de cyclisme hébergés dans le même hôtel - situé à l'extérieur du village olympique - ont été testés négatifs, a précisé le DOSB. Emanuel Buchmann, compagnon de chambre de Geschke, doit cependant subir d'autres tests PCR et pourra s'aligner samedi si le résultat est négatif. Les autres coureurs, Nikias Arndt et Maximilian Schachmann, ont été autorisés à prendre le départ. Il s'agit du premier sportif allemand testé positif dans le cadre des Jeux. Plus tôt dans la journée, le Comité organisateur des Jeux avaient annoncé dix-neuf nouveaux cas positifs, dont trois concernent des athlètes. (Belga)

"C'est vraiment dur d'être retiré de la course si peu de temps avant la compétition", a réagi Geschke. "J'ai suivi toutes les règles d'hygiène au mieux. Je me sens bien physiquement, mais émotionnellement, c'est un jour très noir pour moi. Maintenant, tout ce que je peux faire, c'est de souhaiter une bonne course aux gars." Les douze autres coureurs et membres de l'encadrement de l'équipe de cyclisme hébergés dans le même hôtel - situé à l'extérieur du village olympique - ont été testés négatifs, a précisé le DOSB. Emanuel Buchmann, compagnon de chambre de Geschke, doit cependant subir d'autres tests PCR et pourra s'aligner samedi si le résultat est négatif. Les autres coureurs, Nikias Arndt et Maximilian Schachmann, ont été autorisés à prendre le départ. Il s'agit du premier sportif allemand testé positif dans le cadre des Jeux. Plus tôt dans la journée, le Comité organisateur des Jeux avaient annoncé dix-neuf nouveaux cas positifs, dont trois concernent des athlètes. (Belga)