Pour les quatre épreuves sur route (course en ligne et contre-la-montre individuel masculins et féminins), un total de 180 places de qualification sont prévues (90 par sexe), avec un maximum de 4 hommes et 4 femmes par pays. Le chrono réunira 35 athlètes de chaque sexe avec un maximum de deux par pays. Aux JO de Tokyo, l'été dernier, il y avait 130 hommes et 67 femmes au départ des courses en ligne sur route. Les douze épreuves sur piste (keirin, omnium, vitesse individuelle, vitesse par équipes, poursuite par équipes et Madison) rassembleront 190 athlètes (95 de chaque sexe). Le moutainbike réunira 72 engagés (36 hommes et autant de femmes) et le BMX Racing 48. (Belga)

Pour les quatre épreuves sur route (course en ligne et contre-la-montre individuel masculins et féminins), un total de 180 places de qualification sont prévues (90 par sexe), avec un maximum de 4 hommes et 4 femmes par pays. Le chrono réunira 35 athlètes de chaque sexe avec un maximum de deux par pays. Aux JO de Tokyo, l'été dernier, il y avait 130 hommes et 67 femmes au départ des courses en ligne sur route. Les douze épreuves sur piste (keirin, omnium, vitesse individuelle, vitesse par équipes, poursuite par équipes et Madison) rassembleront 190 athlètes (95 de chaque sexe). Le moutainbike réunira 72 engagés (36 hommes et autant de femmes) et le BMX Racing 48. (Belga)