L'instance continentale du football "s'apprête" à mettre fin à ce partenariat en place depuis 2012, et doit acter cette décision lors d'un comité exécutif réuni "la semaine prochaine", a-t-on précisé de même source, confirmant des informations de la presse anglaise. Selon The Times et The Telegraph, notamment, l'UEFA, réunie vendredi en urgence en comité exécutif extraordinaire, a demandé à ses avocats de lancer le processus de rupture immédiate du contrat la liant avec le géant gazier, détenu majoritairement par l'Etat russe. Les médias spécialisés évaluent le contrat liant l'UEFA à Gazprom à 40 millions d'euros par an. Le groupe russe basé à Saint-Pétersbourg sponsorise la Ligue des champions depuis 2012, et avait prolongé son contrat avec l'UEFA en mai 2021, jusqu'en 2024. Il a également été partenaire de l'Euro-2020, reporté en 2021, et devait être aussi associé à l'Euro-2024. Gazprom a également donné son nom au stade de Saint-Pétersbourg, où se sont déroulés plusieurs matches de l'Euro l'été dernier. Ce stade s'est vu retirer, vendredi, l'organisation de la prochaine finale de Ligue des champions, relocalisée en France le 28 mai. Outre cette sanction concernant la principale Coupe d'Europe des clubs, l'UEFA a également décidé de relocaliser sur terrain neutre tous les matches européens devant se jouer en Russie jusqu'à nouvel ordre. Alexander Dyukov, patron de Gazprom Neft, la branche pétrolière de Gazprom, et président de la fédération russe de football, est membre du comité exécutif de l'UEFA. Le club allemand de Schalke (2e division), lui aussi sponsorisé par Gazprom, avait décidé jeudi de retirer de ses maillots le nom et le logo de son partenaire. (Belga)

L'instance continentale du football "s'apprête" à mettre fin à ce partenariat en place depuis 2012, et doit acter cette décision lors d'un comité exécutif réuni "la semaine prochaine", a-t-on précisé de même source, confirmant des informations de la presse anglaise. Selon The Times et The Telegraph, notamment, l'UEFA, réunie vendredi en urgence en comité exécutif extraordinaire, a demandé à ses avocats de lancer le processus de rupture immédiate du contrat la liant avec le géant gazier, détenu majoritairement par l'Etat russe. Les médias spécialisés évaluent le contrat liant l'UEFA à Gazprom à 40 millions d'euros par an. Le groupe russe basé à Saint-Pétersbourg sponsorise la Ligue des champions depuis 2012, et avait prolongé son contrat avec l'UEFA en mai 2021, jusqu'en 2024. Il a également été partenaire de l'Euro-2020, reporté en 2021, et devait être aussi associé à l'Euro-2024. Gazprom a également donné son nom au stade de Saint-Pétersbourg, où se sont déroulés plusieurs matches de l'Euro l'été dernier. Ce stade s'est vu retirer, vendredi, l'organisation de la prochaine finale de Ligue des champions, relocalisée en France le 28 mai. Outre cette sanction concernant la principale Coupe d'Europe des clubs, l'UEFA a également décidé de relocaliser sur terrain neutre tous les matches européens devant se jouer en Russie jusqu'à nouvel ordre. Alexander Dyukov, patron de Gazprom Neft, la branche pétrolière de Gazprom, et président de la fédération russe de football, est membre du comité exécutif de l'UEFA. Le club allemand de Schalke (2e division), lui aussi sponsorisé par Gazprom, avait décidé jeudi de retirer de ses maillots le nom et le logo de son partenaire. (Belga)