Actuellement, les événements peuvent accueillir 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur depuis la mise en place de la phase 4 du déconfinement le 1er juillet dernier. Vu la recrudescence du virus, le CNS a décidé de retarder le lancement de la phase 5, qui devait débuter le 1er août et permettre aux événements d'accueillir 400 personnes en intérieur et 800 personnes en extérieur. "Nous n'allons pas assouplir les mesures concernant les événements public", a déclaré jeudi la Première ministre Sophie Wilmès (MR). "Cela sera à nouveau possible à partir du 1er septembre, à condition que les règles soient strictement respectées et que chacun porte un masque. Tout dépendra évidemment de l'évolution du virus." Une décision qui vient contrecarrer les plans de la Pro League qui avait annoncé mercredi que les clubs sont prêts à accueillir un public limité "dans les conditions les plus sûres dès le début de la saison". (Belga)

Actuellement, les événements peuvent accueillir 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur depuis la mise en place de la phase 4 du déconfinement le 1er juillet dernier. Vu la recrudescence du virus, le CNS a décidé de retarder le lancement de la phase 5, qui devait débuter le 1er août et permettre aux événements d'accueillir 400 personnes en intérieur et 800 personnes en extérieur. "Nous n'allons pas assouplir les mesures concernant les événements public", a déclaré jeudi la Première ministre Sophie Wilmès (MR). "Cela sera à nouveau possible à partir du 1er septembre, à condition que les règles soient strictement respectées et que chacun porte un masque. Tout dépendra évidemment de l'évolution du virus." Une décision qui vient contrecarrer les plans de la Pro League qui avait annoncé mercredi que les clubs sont prêts à accueillir un public limité "dans les conditions les plus sûres dès le début de la saison". (Belga)