Battu en finale de la Coupe de Belgique face à l'Antwerp samedi dernier, le Club aura certainement à coeur d'afficher un tout autre visage pour la reprise du championnat. Seulement, en face, Charleroi voudra confirmer son excellente saison 2019-2020.

Troisièmes du défunt championnat, les Zèbres veulent s'installer dans le top 6 sur la durée et se sont donnés les moyens de leurs ambitions en conservant Kaveh Rezaei, prêté par Bruges, et en attirant Guillaume Gillet, l'ancien capitaine d'Anderlecht qui était actif à Lens la saison dernière. Les Carolos voudront également briller en Europe et tenter d'atteindre la phase de poules de l'Europa League où ils entreront au troisième tour qualificatif.

Le Standard, cinquième la saison dernière, a connu, pour sa part, un changement majeur cet été avec l'arrivée du Français Philippe Montanier sur le banc à la place de Michel Preud'homme qui occupera la fonction vice-président à Sclessin. Le club semble être également débarrassé de ses soucis financiers qui lui avaient empêché d'obtenir sa licence en première instance en mai dernier. Lundi, les 'Rouches' ont confirmé l'arrivée de l'homme d'affaire François Fornieri dans l'actionnariat du club.

Du côté de la capitale, le RSC Anderlecht compte bien continuer sur sa lancée de la fin de la saison dernière où les Bruxellois ont terminé à la huitième place. L'été a également été mouvementé au sein de la maison mauve avec l'arrivée de Wouter Vandenhaute à la présidence du club à la place de Marc Coucke qui restera dans l'ombre. Sur le plan sportif, les Mauves continueront de miser sur leurs jeunes afin de retrouver une place dans le haut du tableau.

Derrière Bruges, La Gantoise fait également figure de grand favori. Deuxièmes la saison dernière, les Gantois ont gardé toutes leurs forces vives même si leur pépite canadienne Jonathan David pourrait quitter le club pour un montant record.

L'Antwerp et Genk, de leur côté, tenteront aussi de se faire une place au soleil et atteindre le top 4. Les Anversois viennent de remporter la Coupe de Belgique avec Ivan Leko, qui a remplacé Laszlo Bölöni cet été, et veulent continuer à grandir. Genk, pour sa part, voudra se racheter après une saison manquée avec une septième place.

En bas de tableau, Mouscron, racheté cet été par le propriétaire de Lille Gérard Lopez, voudra vivre une saison tranquille et éviter la zone rouge. Une zone dangereuse qu'Eupen tentera également d'éviter.

Waasland-Beveren, qui a sauvé sa peau en D1A grâce à son combat juridique, semble être le candidat désigné à la relégation en D1B. À suivre également, les parcours d'OHL et du Beerschot, tous les deux promus.

Battu en finale de la Coupe de Belgique face à l'Antwerp samedi dernier, le Club aura certainement à coeur d'afficher un tout autre visage pour la reprise du championnat. Seulement, en face, Charleroi voudra confirmer son excellente saison 2019-2020. Troisièmes du défunt championnat, les Zèbres veulent s'installer dans le top 6 sur la durée et se sont donnés les moyens de leurs ambitions en conservant Kaveh Rezaei, prêté par Bruges, et en attirant Guillaume Gillet, l'ancien capitaine d'Anderlecht qui était actif à Lens la saison dernière. Les Carolos voudront également briller en Europe et tenter d'atteindre la phase de poules de l'Europa League où ils entreront au troisième tour qualificatif. Le Standard, cinquième la saison dernière, a connu, pour sa part, un changement majeur cet été avec l'arrivée du Français Philippe Montanier sur le banc à la place de Michel Preud'homme qui occupera la fonction vice-président à Sclessin. Le club semble être également débarrassé de ses soucis financiers qui lui avaient empêché d'obtenir sa licence en première instance en mai dernier. Lundi, les 'Rouches' ont confirmé l'arrivée de l'homme d'affaire François Fornieri dans l'actionnariat du club. Du côté de la capitale, le RSC Anderlecht compte bien continuer sur sa lancée de la fin de la saison dernière où les Bruxellois ont terminé à la huitième place. L'été a également été mouvementé au sein de la maison mauve avec l'arrivée de Wouter Vandenhaute à la présidence du club à la place de Marc Coucke qui restera dans l'ombre. Sur le plan sportif, les Mauves continueront de miser sur leurs jeunes afin de retrouver une place dans le haut du tableau. Derrière Bruges, La Gantoise fait également figure de grand favori. Deuxièmes la saison dernière, les Gantois ont gardé toutes leurs forces vives même si leur pépite canadienne Jonathan David pourrait quitter le club pour un montant record. L'Antwerp et Genk, de leur côté, tenteront aussi de se faire une place au soleil et atteindre le top 4. Les Anversois viennent de remporter la Coupe de Belgique avec Ivan Leko, qui a remplacé Laszlo Bölöni cet été, et veulent continuer à grandir. Genk, pour sa part, voudra se racheter après une saison manquée avec une septième place. En bas de tableau, Mouscron, racheté cet été par le propriétaire de Lille Gérard Lopez, voudra vivre une saison tranquille et éviter la zone rouge. Une zone dangereuse qu'Eupen tentera également d'éviter. Waasland-Beveren, qui a sauvé sa peau en D1A grâce à son combat juridique, semble être le candidat désigné à la relégation en D1B. À suivre également, les parcours d'OHL et du Beerschot, tous les deux promus.