Alors que Francky Dury avait effectué cinq changements par rapport à l'équipe battue 3-1 à Ostende, Ivan Leko gardait les onze Brugeois vainqueurs 2-1 d'Anderlecht.

Dans sa nouvelle composition, Zulte Waregem n'a pas été en mesure de bloquer les impulsions ofensives brugeoises. Un objectif d'autant plus difficile à réaliser que Tardieu a expédié le ballon dans son but (3e, 0-1).

Zulte Waregem a timidement réagi mais a surtout marqué le coup lorsque Chris Bedia a commis une faute sur Matej Mitrovic. Rezaei en a profité pour marquer sur penalty son premier but pour Bruges (25e, 0-2).

Hans Vanaken a bénéficié d'énormément d'espaces dès le début de la rencontre. Mais c'est sur corner qu'il a servi Dennis (37e, 0-3). Zulte Waregem a bien eu une occasion mais Karlo Letica a sauvé son camp sur une tentative de Hamdi Harbaoui (39e).

Le match était joué et Danjuma n'a pas traîné pour inscrire son troisième but de la saison (50e, 0-4). Le moment était venu pour le coach local d'effectuer des changements. Bongonda et Buffel ont ainsi pris la place de Marco Bürki et de Tardieu (57e).

Ces montées au jeu ont donné plus de consistance aux assauts des visités, mais pas plus d'occasions de but.

C'est au contraire Bruges qui est passé près du score de forfait par Dion Cools et Vanaken (61e). Ce dernier a même poursuivi sur sa lancée en ne profitant pas d'un assist de Ruud Vormer (69e) et en envoyant le ballon sur la transversale (74e).

Dans l'autre camp, Buffel (81e, 1-4) et Bongonda (90e+1, 2-4) ont profité du relâchement brugeois. Mamadou Sylla aussi mais son but a été invalidé par le VAR pour hors-jeu préalable (82e).

Rits a finalement quand même inscrit le 5e but brugeois (90e+1, 2-5).

Genk (13 points) aura l'occasion dimanche soir (20h00) à Courtrai (4) de revenir à hauteur de Bruges en tête du tableau de la Jupiler Pro League.

Alors que Francky Dury avait effectué cinq changements par rapport à l'équipe battue 3-1 à Ostende, Ivan Leko gardait les onze Brugeois vainqueurs 2-1 d'Anderlecht. Dans sa nouvelle composition, Zulte Waregem n'a pas été en mesure de bloquer les impulsions ofensives brugeoises. Un objectif d'autant plus difficile à réaliser que Tardieu a expédié le ballon dans son but (3e, 0-1). Zulte Waregem a timidement réagi mais a surtout marqué le coup lorsque Chris Bedia a commis une faute sur Matej Mitrovic. Rezaei en a profité pour marquer sur penalty son premier but pour Bruges (25e, 0-2). Hans Vanaken a bénéficié d'énormément d'espaces dès le début de la rencontre. Mais c'est sur corner qu'il a servi Dennis (37e, 0-3). Zulte Waregem a bien eu une occasion mais Karlo Letica a sauvé son camp sur une tentative de Hamdi Harbaoui (39e). Le match était joué et Danjuma n'a pas traîné pour inscrire son troisième but de la saison (50e, 0-4). Le moment était venu pour le coach local d'effectuer des changements. Bongonda et Buffel ont ainsi pris la place de Marco Bürki et de Tardieu (57e). Ces montées au jeu ont donné plus de consistance aux assauts des visités, mais pas plus d'occasions de but. C'est au contraire Bruges qui est passé près du score de forfait par Dion Cools et Vanaken (61e). Ce dernier a même poursuivi sur sa lancée en ne profitant pas d'un assist de Ruud Vormer (69e) et en envoyant le ballon sur la transversale (74e). Dans l'autre camp, Buffel (81e, 1-4) et Bongonda (90e+1, 2-4) ont profité du relâchement brugeois. Mamadou Sylla aussi mais son but a été invalidé par le VAR pour hors-jeu préalable (82e). Rits a finalement quand même inscrit le 5e but brugeois (90e+1, 2-5). Genk (13 points) aura l'occasion dimanche soir (20h00) à Courtrai (4) de revenir à hauteur de Bruges en tête du tableau de la Jupiler Pro League.