Un point suffisait à Bruges pour valider son 17e titre.

Philippe Clement optait dès lors pour une formation plus prudente, laissant Bas Dost sur le banc au profit de Charles De Ketelaere aux côtés de Noa Lang en attaque. Après un bon début de match anderlechtois les deux hommes initiaient la première action brugeoise (11e) avant de préparer le but d'ouverture (13e): Lang devançait Matt Miazga et s'envolait vers le but, après un relais avec Hans Vanaken il cédait le cuir sur la gauche à De Ketelaere qui centrait pour Vanaken, lequel envoyait le ballon au fond des filets de la poitrine. Remplaçant lors des deux dernières sorties brugeoises, le double Soulier d'Or célébrait son retour dans le onze de base de la meilleure manière.

Bruges pouvait rapidement doubler la mise, mais Josh Cullen contrait un tir de Ruud Vormer qui concluait un contre rondement mené (22e). Le capitaine Blauw-Zwart voyait ensuite le jeune gardien néerlandais Bart Verbruggen se détendre pour repousser son envoi de l'entrée du rectangle (33e). Peu dangereux depuis le but brugeois, Anderlecht héritait d'un penalty sifflé juste avant la pause par l'arbitre Lawrence Visser pour une main de Clinton Mata sur un corner. Le spécialiste maison Lukas Nmecha se présentait aux onze mètres. L'attaquant allemand y allait d'une Panenka et remettait les deux équipes à égalité (45e+2).

., Belga Images
. © Belga Images

Le match recommençait par une occasion pour Noa Lang, qui reprenait en demi-volée après une sortie loupée de Verbruggen. Le ballon passait à côté (46e). Le titre prenait définitivement la direction de Bruges entre la 54e et la 57e minute. A la 54e, de la gauche, De Ketelaere déposait le ballon sur la tête de Vanaken, qui redonnait l'avantage aux Brugeois (1-2).

Le Diable Rouge inscrivait au passage son 11e but de la saison. Trois minutes plus tard, Lang s'infiltrait dans le rectangle et, après un une-deux avec Vormer, trompait Verbruggen d'une frappe croisée (1-3). Le jeune Néerlandais scellait ainsi le 17e sacre du Club Bruges. Un titre où il tient l'un des premiers rôles, avec ses 16 buts et 7 passes décisives et une candidature au trophée du Footballeur Pro de l'année. Lancé par un long ballon de Miazga, Nmecha réduisait l'écart à la 65e minute (2-3). L'attaquant allemand porte son compteur à 16 buts cette saison. La rencontre restait animée. En contre, Lang trouvait le filet latéral (80e).

Dans la foulée, Mohammed Dauda manquait le cadre (82e). A la 84e, l'arbitre Visser annulait pour hors-jeu un but d'Amir Murillo sur les suites d'un coup franc. L'assaut final anderlechtois débouchait sur le but égalisateur de Jacob Bruun Larsen (3-3, 90e+4). Mais le point suffisait à Bruges pour valider un 17e titre.

Au classement, Bruges compte 44 points, trois de plus que Genk (41 points), large vainqueur 4-0 de l'Antwerp dans l'après-midi, alors qu'il ne reste qu'une rencontre à disputer et que les Brugeois ont terminé la phase classique en tête. Anderlecht, troisième, compte 33 points pour 32 à l'Antwerp.

Un point suffisait à Bruges pour valider son 17e titre. Philippe Clement optait dès lors pour une formation plus prudente, laissant Bas Dost sur le banc au profit de Charles De Ketelaere aux côtés de Noa Lang en attaque. Après un bon début de match anderlechtois les deux hommes initiaient la première action brugeoise (11e) avant de préparer le but d'ouverture (13e): Lang devançait Matt Miazga et s'envolait vers le but, après un relais avec Hans Vanaken il cédait le cuir sur la gauche à De Ketelaere qui centrait pour Vanaken, lequel envoyait le ballon au fond des filets de la poitrine. Remplaçant lors des deux dernières sorties brugeoises, le double Soulier d'Or célébrait son retour dans le onze de base de la meilleure manière.Bruges pouvait rapidement doubler la mise, mais Josh Cullen contrait un tir de Ruud Vormer qui concluait un contre rondement mené (22e). Le capitaine Blauw-Zwart voyait ensuite le jeune gardien néerlandais Bart Verbruggen se détendre pour repousser son envoi de l'entrée du rectangle (33e). Peu dangereux depuis le but brugeois, Anderlecht héritait d'un penalty sifflé juste avant la pause par l'arbitre Lawrence Visser pour une main de Clinton Mata sur un corner. Le spécialiste maison Lukas Nmecha se présentait aux onze mètres. L'attaquant allemand y allait d'une Panenka et remettait les deux équipes à égalité (45e+2). Le match recommençait par une occasion pour Noa Lang, qui reprenait en demi-volée après une sortie loupée de Verbruggen. Le ballon passait à côté (46e). Le titre prenait définitivement la direction de Bruges entre la 54e et la 57e minute. A la 54e, de la gauche, De Ketelaere déposait le ballon sur la tête de Vanaken, qui redonnait l'avantage aux Brugeois (1-2). Le Diable Rouge inscrivait au passage son 11e but de la saison. Trois minutes plus tard, Lang s'infiltrait dans le rectangle et, après un une-deux avec Vormer, trompait Verbruggen d'une frappe croisée (1-3). Le jeune Néerlandais scellait ainsi le 17e sacre du Club Bruges. Un titre où il tient l'un des premiers rôles, avec ses 16 buts et 7 passes décisives et une candidature au trophée du Footballeur Pro de l'année. Lancé par un long ballon de Miazga, Nmecha réduisait l'écart à la 65e minute (2-3). L'attaquant allemand porte son compteur à 16 buts cette saison. La rencontre restait animée. En contre, Lang trouvait le filet latéral (80e). Dans la foulée, Mohammed Dauda manquait le cadre (82e). A la 84e, l'arbitre Visser annulait pour hors-jeu un but d'Amir Murillo sur les suites d'un coup franc. L'assaut final anderlechtois débouchait sur le but égalisateur de Jacob Bruun Larsen (3-3, 90e+4). Mais le point suffisait à Bruges pour valider un 17e titre.Au classement, Bruges compte 44 points, trois de plus que Genk (41 points), large vainqueur 4-0 de l'Antwerp dans l'après-midi, alors qu'il ne reste qu'une rencontre à disputer et que les Brugeois ont terminé la phase classique en tête. Anderlecht, troisième, compte 33 points pour 32 à l'Antwerp.