Vanderhaeghe a en effet fait tomber (2-0, mi-temps: 1-0) le FC Brugeois, leader du championnat coupé dans un élan qui paraissait irrésistible et du moins invaincu depuis le 24 août (3-1 à Malines). Un cadeau quelque peu empoisonné malgré tout puisque si le Sporting ne gagne pas au Cercle, il se retrouvera derrière... Courtrai, provisoirement 2e à 4 points (51-47) de Bruges.

Mathew Ryan a très vite eu l'occasion de démontrer que la Coupe d'Asie n'avait pas entamé son potentiel en sauvant son équipe, piégée par une brillante action locale dont il empêcha la conclusion par Stijn De Smet.

Mais les blauw en zwart n'ont pas tenu compte de l'avertissement. Ils dominaient, certes, mais un judicieux petit lob d'Ivan Santini suffit à surmonter leur défense sur une contre-attaque cette fois victorieuse, l'ex-brugeois Thomas Matton glissant le ballon entre les jambes de Ryan (1-0, 10e). Le portier australien dut ensuite à nouveau jouer les pompiers pour repousser une tête à bout portant mais pas assez décentrée de Santini (21e).

Cela chauffa ensuite de l'autre côté où Maxime Chanot dégagea en catastrophe sur sa ligne de but, un ballon placé hors de portée de Laurent Henkinet par Tom De Sutter (26e). Et surtout à la 41e, lorsqu'un superbe tir de José Izquierdo s'écrasa sur la transversale. Le ballon rebondit vers Nikola Storm qui isola De Sutter. Mais alors que tout le stade le voyait au fond des filets il s'égara au contraire dans les nuages.

Izquierdo gaspilla encore une fameuse occasion dès la reprise (47e). Ce n'était en tout cas pas le jour de Bruges qui continua jusqu'au bout à se montrer maladroit devant le but. Ses derniers espoirs s'envolèrent tout à la fin du temps additionnel où Benoît Poulain transforma imparablement un penalty après un tackle de Brandon Mechele sur Adam Marusic jugé fautif par Frederik Geldhof (2-0, 90e+2).

Anderlecht tentera à 18 heures de revenir également à 4 points du leader en s'imposant sur la pelouse du Jan Breydel, où une éventuelle victoire des mauves compliquerait encore davantage la situation du Cercle de Bruges en bas de tableau.

Il restera alors à clôturer cette 25e journée par un duel entre Genk, qui veut entrer dans le Play-off I, et Waasland-Beveren qui entend sortir du play-off III.

Vanderhaeghe a en effet fait tomber (2-0, mi-temps: 1-0) le FC Brugeois, leader du championnat coupé dans un élan qui paraissait irrésistible et du moins invaincu depuis le 24 août (3-1 à Malines). Un cadeau quelque peu empoisonné malgré tout puisque si le Sporting ne gagne pas au Cercle, il se retrouvera derrière... Courtrai, provisoirement 2e à 4 points (51-47) de Bruges.Mathew Ryan a très vite eu l'occasion de démontrer que la Coupe d'Asie n'avait pas entamé son potentiel en sauvant son équipe, piégée par une brillante action locale dont il empêcha la conclusion par Stijn De Smet.Mais les blauw en zwart n'ont pas tenu compte de l'avertissement. Ils dominaient, certes, mais un judicieux petit lob d'Ivan Santini suffit à surmonter leur défense sur une contre-attaque cette fois victorieuse, l'ex-brugeois Thomas Matton glissant le ballon entre les jambes de Ryan (1-0, 10e). Le portier australien dut ensuite à nouveau jouer les pompiers pour repousser une tête à bout portant mais pas assez décentrée de Santini (21e).Cela chauffa ensuite de l'autre côté où Maxime Chanot dégagea en catastrophe sur sa ligne de but, un ballon placé hors de portée de Laurent Henkinet par Tom De Sutter (26e). Et surtout à la 41e, lorsqu'un superbe tir de José Izquierdo s'écrasa sur la transversale. Le ballon rebondit vers Nikola Storm qui isola De Sutter. Mais alors que tout le stade le voyait au fond des filets il s'égara au contraire dans les nuages.Izquierdo gaspilla encore une fameuse occasion dès la reprise (47e). Ce n'était en tout cas pas le jour de Bruges qui continua jusqu'au bout à se montrer maladroit devant le but. Ses derniers espoirs s'envolèrent tout à la fin du temps additionnel où Benoît Poulain transforma imparablement un penalty après un tackle de Brandon Mechele sur Adam Marusic jugé fautif par Frederik Geldhof (2-0, 90e+2).Anderlecht tentera à 18 heures de revenir également à 4 points du leader en s'imposant sur la pelouse du Jan Breydel, où une éventuelle victoire des mauves compliquerait encore davantage la situation du Cercle de Bruges en bas de tableau.Il restera alors à clôturer cette 25e journée par un duel entre Genk, qui veut entrer dans le Play-off I, et Waasland-Beveren qui entend sortir du play-off III.