Elle porterait à deux le nombre de formations issues de la Jupiler Pro League parmi le gotha des 32 clubs présents, puisque le Racing Genk était qualifié d'office en tant que champion de Belgique. Il faut remonter à la saison 2005-2006 pour trouver trace de deux clubs belges présents dans les groupes en même temps. A l'époque Anderlecht et déjà le Club Bruges étaient ces heureuses formations. Heureuses, car outre le plaisir de se mesurer aux meilleures équipes continentales, elles sont assurées de percevoir (cette saison) au moins 25 millions d'euros.

Le Club n'a plus disputé deux Ligues des Champions consécutives depuis 2002-2003 et 2003-2004.

Bruges aurait toutefois tort de croire que l'affaire est d'ores et déjà faite. Un penalty heureux converti par Hans Vanaken dès la 10e minute avait facilité la tâche des hommes de Philippe Clement en Autriche. Un envoi dévié sur le poteau avait ensuite sauvé Simon Mignolet le dernier rempart brugeois.

Il faut aussi se souvenir que le LASK du coach français Valérien Ismael est venu s'imposer sur la pelouse du FC Bâle (1-2), lors du 3e tour de qualification, et a gagné samedi en championnat au Rapid Vienne (1-2).

La Pro League, à l'instar de son homologue néerlandaise, a donné un petit coup de pouce aux Blauw en Zwart en reportant leur confrontation de championnat prévue samedi dernier contre Charleroi, de quoi aborder bien reposé et sans blessés supplémentaires cette rencontre capitale pour le club phare de la Venise du Nord mais aussi pour le football belge.

En cas d'échec, Bruges ne perdrait pas tout. Le Club serait reversé, à titre de consolation, en phases de groupes de l'Europa League.