Après le tournoi ATP 500 de Washington s'enchaîneront le Masters 1000 de Cincinnati (22 août) et l'US Open (31 août), tous deux joués à New York. Roland-Garros, reprogrammé dans un premier temps à partir du 20 septembre, est reculé d'une semaine supplémentaire pour permettre la tenue des Masters 1000 de Madrid (13 septembre) puis Rome (20 septembre). Les Internationaux de France proposeront un tableau de qualifications à partir du 21 septembre, contrairement à l'US Open qui fait l'impasse sur les qualifications. Le circuit féminin reprendra le 3 août à Palerme pour un tournoi International, le plus faible niveau WTA. Après un autre tournoi International le 10 août, les choses sérieuses débuteront le 21 août à New York avec l'enchaînement du Premier Mandatory (équivalent du Masters 1000 chez les hommes) de Cincinnati, délocalisé également à Flushing Meadows, et l'US Open. Ces calendriers sont "provisoires" car soumis aux conditions sanitaires "fluctuantes" et aux mesures prises par les différents gouvernements, soulignent l'ATP et la WTA. Pour le moment, le calendrier de reprise de l'ATP s'arrête après Roland-Garros le 11 octobre, mais "l'ATP continue d'étudier toutes les options pour ajouter des tournois ATP 500 et 250 si les circonstances le permettent", ajoute l'instance. Une mise à jour du calendrier est prévue à la mi-juillet "avec une éventuelle tournée asiatique avant la tournée indoor européenne" incluant le Masters de Londres qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison. Au contraire, la WTA a publié un calendrier allant jusqu'à la fin de l'année avec le Masters de fin de saison programmé le 9 novembre à Shenzhen (Chine). Les instances décideront "dans les prochaines semaines" comment reprendre "le plus équitablement possible" les classements ATP et WTA, gelés comme les circuits depuis mars. (Belga)

Après le tournoi ATP 500 de Washington s'enchaîneront le Masters 1000 de Cincinnati (22 août) et l'US Open (31 août), tous deux joués à New York. Roland-Garros, reprogrammé dans un premier temps à partir du 20 septembre, est reculé d'une semaine supplémentaire pour permettre la tenue des Masters 1000 de Madrid (13 septembre) puis Rome (20 septembre). Les Internationaux de France proposeront un tableau de qualifications à partir du 21 septembre, contrairement à l'US Open qui fait l'impasse sur les qualifications. Le circuit féminin reprendra le 3 août à Palerme pour un tournoi International, le plus faible niveau WTA. Après un autre tournoi International le 10 août, les choses sérieuses débuteront le 21 août à New York avec l'enchaînement du Premier Mandatory (équivalent du Masters 1000 chez les hommes) de Cincinnati, délocalisé également à Flushing Meadows, et l'US Open. Ces calendriers sont "provisoires" car soumis aux conditions sanitaires "fluctuantes" et aux mesures prises par les différents gouvernements, soulignent l'ATP et la WTA. Pour le moment, le calendrier de reprise de l'ATP s'arrête après Roland-Garros le 11 octobre, mais "l'ATP continue d'étudier toutes les options pour ajouter des tournois ATP 500 et 250 si les circonstances le permettent", ajoute l'instance. Une mise à jour du calendrier est prévue à la mi-juillet "avec une éventuelle tournée asiatique avant la tournée indoor européenne" incluant le Masters de Londres qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison. Au contraire, la WTA a publié un calendrier allant jusqu'à la fin de l'année avec le Masters de fin de saison programmé le 9 novembre à Shenzhen (Chine). Les instances décideront "dans les prochaines semaines" comment reprendre "le plus équitablement possible" les classements ATP et WTA, gelés comme les circuits depuis mars. (Belga)