Dans une saison complétement chamboulée par la pandémie du Covid-19 et les mesures sanitaires nécessaires, la compétition va reprendre ces 1er et 2 août sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Si les activités piste avaient progressivement repris le 18 mai dernier, le DTM aura donc l'honneur d'ouvrir la saison sportive du circuit ardennais. Le mois d'août s'annonce d'ailleurs très chargé. En effet, les 4 Heures de Spa-Francorchamps, manche comptant pour l'European Le Mans Series, auront lieu le dimanche 9 août, une semaine avant les 6 Heures, qui comptent elles pour le Championnat du monde d'endurance (FIA WEC). Tout cela avant d'accueillir le Grand Prix de Belgique de Formule 1 du 28 au 30 août. Toutes ces courses auront lieu à huis clos, ce qui était déjà prévu avant le récent renforcement des mesures sanitaires. En attendant, le DTM va donc faire son retour à Spa-Francorchamps 15 ans après sa dernière apparition. Á l'époque, le Finlandais Mikka Häkkinen s'était imposé sur une Mercedes. Un retour rendu possible par... la pandémie du Covid-19. En effet, Spa-Francorchamps n'était initialement pas prévu au calendrier mais est parvenu à y trouver une place lorsque celui-ci a dû être remanié par le championnat allemand. Si aucun pilote belge ne sera au départ, deux équipes évolueront à domicile. WRT fait rouler cette saison trois Audi RS5 DTM pour le Britannique Harrison Newey, le Suisse Fabio Scherer et l'Autrichien Ferdinand Habsburg. De son côté, RBM sera présent avec trois BMW M4 DTM pour l'Autrichien Philipp Eng et les Sud-Africains Sheldon van der Linde et Jonathan Aberdein. Deux courses sont prévues au programme, une le samedi et l'autre le dimanche, avec à chaque fois un départ à 13h33. (Belga)

Dans une saison complétement chamboulée par la pandémie du Covid-19 et les mesures sanitaires nécessaires, la compétition va reprendre ces 1er et 2 août sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Si les activités piste avaient progressivement repris le 18 mai dernier, le DTM aura donc l'honneur d'ouvrir la saison sportive du circuit ardennais. Le mois d'août s'annonce d'ailleurs très chargé. En effet, les 4 Heures de Spa-Francorchamps, manche comptant pour l'European Le Mans Series, auront lieu le dimanche 9 août, une semaine avant les 6 Heures, qui comptent elles pour le Championnat du monde d'endurance (FIA WEC). Tout cela avant d'accueillir le Grand Prix de Belgique de Formule 1 du 28 au 30 août. Toutes ces courses auront lieu à huis clos, ce qui était déjà prévu avant le récent renforcement des mesures sanitaires. En attendant, le DTM va donc faire son retour à Spa-Francorchamps 15 ans après sa dernière apparition. Á l'époque, le Finlandais Mikka Häkkinen s'était imposé sur une Mercedes. Un retour rendu possible par... la pandémie du Covid-19. En effet, Spa-Francorchamps n'était initialement pas prévu au calendrier mais est parvenu à y trouver une place lorsque celui-ci a dû être remanié par le championnat allemand. Si aucun pilote belge ne sera au départ, deux équipes évolueront à domicile. WRT fait rouler cette saison trois Audi RS5 DTM pour le Britannique Harrison Newey, le Suisse Fabio Scherer et l'Autrichien Ferdinand Habsburg. De son côté, RBM sera présent avec trois BMW M4 DTM pour l'Autrichien Philipp Eng et les Sud-Africains Sheldon van der Linde et Jonathan Aberdein. Deux courses sont prévues au programme, une le samedi et l'autre le dimanche, avec à chaque fois un départ à 13h33. (Belga)