Cette annonce est intervenue quelques heures après la décision du gouvernement japonais de réinstaurer à Tokyo un état d'urgence sanitaire pendant toute la durée des Jeux Olympiques. "Soucieux d'organiser des Jeux sûrs et sécurisés pour tous, le CIO et l'IPC respectent et soutiennent cette décision", a écrit le CIO dans son communiqué. "Il n'en demeure pas moins que les cinq parties regrettent profondément, pour les athlètes et les spectateurs, que cette mesure ait dû être prise." Le CIO a notamment précisé que les autres sites olympiques, en dehors de Tokyo, pourraient quand même accueillir du public en fonction de la situation sanitaire. "Dans les régions où des mesures d'urgence ne sont pas en vigueur, les autorités locales se réuniront et décideront de dispositions spécifiques après consultation des gouverneurs, en fonction de la situation dans chaque secteur." Si la situation sanitaire venait à évoluer, le CIO, l'IPC se réunira avec le comité organisateur, le gouvernement métropolitain de Tokyo et le gouvernement japonais "afin de revoir les capacités d'accueil des spectateurs". En ce qui concerne la présence du public lors des Jeux Paralympiques, prévus du 24 août au 5 septembre, le CIO devait initialement prendre une décision le 16 juillet mais l'a reporté à la fin des Jeux Olympiques. (Belga)

Cette annonce est intervenue quelques heures après la décision du gouvernement japonais de réinstaurer à Tokyo un état d'urgence sanitaire pendant toute la durée des Jeux Olympiques. "Soucieux d'organiser des Jeux sûrs et sécurisés pour tous, le CIO et l'IPC respectent et soutiennent cette décision", a écrit le CIO dans son communiqué. "Il n'en demeure pas moins que les cinq parties regrettent profondément, pour les athlètes et les spectateurs, que cette mesure ait dû être prise." Le CIO a notamment précisé que les autres sites olympiques, en dehors de Tokyo, pourraient quand même accueillir du public en fonction de la situation sanitaire. "Dans les régions où des mesures d'urgence ne sont pas en vigueur, les autorités locales se réuniront et décideront de dispositions spécifiques après consultation des gouverneurs, en fonction de la situation dans chaque secteur." Si la situation sanitaire venait à évoluer, le CIO, l'IPC se réunira avec le comité organisateur, le gouvernement métropolitain de Tokyo et le gouvernement japonais "afin de revoir les capacités d'accueil des spectateurs". En ce qui concerne la présence du public lors des Jeux Paralympiques, prévus du 24 août au 5 septembre, le CIO devait initialement prendre une décision le 16 juillet mais l'a reporté à la fin des Jeux Olympiques. (Belga)