Le skateboard, le surf et l'escalade ont fait leurs débuts olympiques à Tokyo l'été dernier en tant que "sports additionnels". Ils devraient également figurer au programme de Paris 2024, toujours en tant que "sports additionnels". La proposition d'inclure ces sports "axés sur les jeunes" dans le programme olympique "repose sur leur contribution importante au succès global de ces Jeux de Tokyo, ainsi que sur leur engagement en faveur de l'innovation et sur la volonté affichée de partenariat des organisateurs de Los Angeles 2028, qui insistent sur les racines profondes de chacun de ces sports en Californie", a expliqué le président du CIO, Thomas Bach. La liste de 28 sports inclus dans le programme initial de Los Angeles 2028 doit être approuvée lors de la session du CIO à Pékin en février 2022. Pour respecter le quota de 10.500 athlètes présents aux Jeux, l'instance olympique retire pour l'heure de la liste la boxe, l'haltérophilie et le pentathlon moderne. "Il y aura un processus pour que la boxe, l'haltérophilie et le pentathlon moderne puissent être inclus dans le programme initial de Los Angeles lors de la session du CIO en 2023", a précisé Thomas Bach. Les trois fédérations internationales concernées doivent régler certains points d'ici cette échéance. Les organisateurs des Jeux 2028 pourront également proposer des sports additionnels en 2023. Enfin, le président du CIO a expliqué que l'instance "continuer de surveiller le calendrier des matchs internationaux" du football après la proposition de la Fédération internationale (FIFA) d'organiser la Coupe du monde tous les deux ans et non plus tous les quatre ans. (Belga)

Le skateboard, le surf et l'escalade ont fait leurs débuts olympiques à Tokyo l'été dernier en tant que "sports additionnels". Ils devraient également figurer au programme de Paris 2024, toujours en tant que "sports additionnels". La proposition d'inclure ces sports "axés sur les jeunes" dans le programme olympique "repose sur leur contribution importante au succès global de ces Jeux de Tokyo, ainsi que sur leur engagement en faveur de l'innovation et sur la volonté affichée de partenariat des organisateurs de Los Angeles 2028, qui insistent sur les racines profondes de chacun de ces sports en Californie", a expliqué le président du CIO, Thomas Bach. La liste de 28 sports inclus dans le programme initial de Los Angeles 2028 doit être approuvée lors de la session du CIO à Pékin en février 2022. Pour respecter le quota de 10.500 athlètes présents aux Jeux, l'instance olympique retire pour l'heure de la liste la boxe, l'haltérophilie et le pentathlon moderne. "Il y aura un processus pour que la boxe, l'haltérophilie et le pentathlon moderne puissent être inclus dans le programme initial de Los Angeles lors de la session du CIO en 2023", a précisé Thomas Bach. Les trois fédérations internationales concernées doivent régler certains points d'ici cette échéance. Les organisateurs des Jeux 2028 pourront également proposer des sports additionnels en 2023. Enfin, le président du CIO a expliqué que l'instance "continuer de surveiller le calendrier des matchs internationaux" du football après la proposition de la Fédération internationale (FIFA) d'organiser la Coupe du monde tous les deux ans et non plus tous les quatre ans. (Belga)