Depuis la première édition en 1896, il s'agit du premier report des Jeux Olympiques en dehors d'une période de guerre. Même si les Jeux Olympiques devaient se tenir en 2021, ils conserveront la dénomination JO 2020, a précisé le CIO. Cette décision découle d'une réunion téléphonique où participaient, entre autres, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, et Thomas Bach, président du CIO. Sous la pression des athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, le CIO n'aura tenu que deux jours alors qu'il avait déclaré dimanche "se donner quatre semaines" avant de décider. Voulant rester positif, Shinzo Abe a déclaré que les JO reportés seront "le témoignage de la défaite du virus". (Belga)

Depuis la première édition en 1896, il s'agit du premier report des Jeux Olympiques en dehors d'une période de guerre. Même si les Jeux Olympiques devaient se tenir en 2021, ils conserveront la dénomination JO 2020, a précisé le CIO. Cette décision découle d'une réunion téléphonique où participaient, entre autres, Shinzo Abe, Premier ministre japonais, et Thomas Bach, président du CIO. Sous la pression des athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, le CIO n'aura tenu que deux jours alors qu'il avait déclaré dimanche "se donner quatre semaines" avant de décider. Voulant rester positif, Shinzo Abe a déclaré que les JO reportés seront "le témoignage de la défaite du virus". (Belga)