La saison aurait en principe dû commencer le 8 mars au Qatar mais seules les épreuves Moto2 et Moto3 avaient pu être organisées avant les mesures de confinement imposées pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Plusieurs courses ont été reportées et annulées. Jeudi, la FIM et la Dorna, promoteur du championnat, ont dévoilé le calendrier remanié. Celui-ci prévoit 13 courses en Europe entre le 19 juillet et le 15 novembre, et quatre autres sur deux autres continents sous réserve de confirmation avant le 31 juillet. La reprise se fera à Jerez le 19 juillet. Le paddock y restera un week-end supplémentaire dans le cadre du GP d'Andalousie le 26 juillet. Ensuite cap vers la République tchèque, qui conserve sa date initiale du 9 août. Deux courses seront organisées au Red Bull Ring sous les appellations Grand Prix d'Autriche (16 août) et Grand Prix de Styrie (23 août). Deux semaines plus tard, le championnat fera étape à Misano, pour là encore deux rendez-vous : les Grands Prix de Saint-Marin (13 septembre) et d'Émilie-Romagne (20 septembre), qui seront immédiatement suivis de l'étape catalane le 27 septembre à Barcelone. Le championnat passera ensuite par Le Mans, le 11 octobre, Aragón le 18 et le 25 octobre. La tournée européenne se terminera par un double événement prévu à sept jours d'intervalle, les GP d'Europe (8 novembre) et de la Communauté de Valence (15 novembre). La suite de la saison dépend de l'évolution de la pandémie et des restrictions de voyage. Le MotoGp prévoit de se rendre aux États-Unis, en Argentine, en Thaïlande et en Malaisie. La saison 2020 ne se terminera pas plus tard que le 13 décembre et comprendra un maximum de 17 événements. (Belga)

La saison aurait en principe dû commencer le 8 mars au Qatar mais seules les épreuves Moto2 et Moto3 avaient pu être organisées avant les mesures de confinement imposées pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Plusieurs courses ont été reportées et annulées. Jeudi, la FIM et la Dorna, promoteur du championnat, ont dévoilé le calendrier remanié. Celui-ci prévoit 13 courses en Europe entre le 19 juillet et le 15 novembre, et quatre autres sur deux autres continents sous réserve de confirmation avant le 31 juillet. La reprise se fera à Jerez le 19 juillet. Le paddock y restera un week-end supplémentaire dans le cadre du GP d'Andalousie le 26 juillet. Ensuite cap vers la République tchèque, qui conserve sa date initiale du 9 août. Deux courses seront organisées au Red Bull Ring sous les appellations Grand Prix d'Autriche (16 août) et Grand Prix de Styrie (23 août). Deux semaines plus tard, le championnat fera étape à Misano, pour là encore deux rendez-vous : les Grands Prix de Saint-Marin (13 septembre) et d'Émilie-Romagne (20 septembre), qui seront immédiatement suivis de l'étape catalane le 27 septembre à Barcelone. Le championnat passera ensuite par Le Mans, le 11 octobre, Aragón le 18 et le 25 octobre. La tournée européenne se terminera par un double événement prévu à sept jours d'intervalle, les GP d'Europe (8 novembre) et de la Communauté de Valence (15 novembre). La suite de la saison dépend de l'évolution de la pandémie et des restrictions de voyage. Le MotoGp prévoit de se rendre aux États-Unis, en Argentine, en Thaïlande et en Malaisie. La saison 2020 ne se terminera pas plus tard que le 13 décembre et comprendra un maximum de 17 événements. (Belga)