On l'a appris mercredi matin dans un communiqué de la Ville de Bruxelles, du Ministère des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de l'attachée de presse de Ryad Merhy et de 12 Rounds, Valérie Cornelis. Mais vous l'aurez compris, il y a du nouveau, à trois niveaux. Il n'y aura en effet pas un seul titre en jeu, mais deux. La date du 17 juillet est confirmée mais pas, ou du moins pas encore, le Stade Roi Baudouin. Le communiqué précise à ce sujet que "compte tenu de la situation sanitaire et parce qu'elles dépendent des décisions prises lors du Comité de Concertation spécial sport, les modalités du Championnat (lieu, spectateurs, horaires, ?) seront fixées au lendemain du 11 mai". Enfin last but not least, Ryad Merhy (28 ans, 29 victoires dont 24 par KO, 1 défaite) n'affrontera pas son challenger officiel cubain Yuniel Dorticos, mais le champion du monde IBO Kevin Lerena (28 ans, 26 victoires dont 13 par KO, 1 défaite en... 2014). Ryad Merhy qui avait conquis le titre WBA mondial Interim des poids lourds-légers en battant le Hongrois Imre Szello par KO au 7e round, le 19 octobre 2019, au Dôme de Charleroi, est devenu le premier belge champion du monde de boxe fin janvier de cette année. La World Boxing Association avait en effet déchu le Kazakh Beibut Shumenov qui abusait de son statut de champion empêché par une blessure, pour éviter de remettre sa ceinture en jeu. La WBA avait dans le même temps désigné Yuniel Dorticos (35 ans, 24 victoires, dont 22 par k.o, 2 défaites) comme challenger officiel du Bruxellois. Mais l'adversaire sera donc finalement Kevin Lerena. Ce Sud-africain voudra à la fois détrôner Merhy, et conserver le titre IBO qu'il détient depuis le 9 septembre 2017 (il avait battu de justesse Youri Kayembre Kalenga aux points), et a déjà défendu six fois avec succès. La date et la localité où se disputera le combat ont été révélées mercredi. Le menu complet sera annoncé au lendemain du 11 mai. Le championnat se déroulera, comme tous les évènements de la Ville de Bruxelles, dans le respect strict des mesures sanitaires, précise encore le communiqué. (Belga)

On l'a appris mercredi matin dans un communiqué de la Ville de Bruxelles, du Ministère des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et de l'attachée de presse de Ryad Merhy et de 12 Rounds, Valérie Cornelis. Mais vous l'aurez compris, il y a du nouveau, à trois niveaux. Il n'y aura en effet pas un seul titre en jeu, mais deux. La date du 17 juillet est confirmée mais pas, ou du moins pas encore, le Stade Roi Baudouin. Le communiqué précise à ce sujet que "compte tenu de la situation sanitaire et parce qu'elles dépendent des décisions prises lors du Comité de Concertation spécial sport, les modalités du Championnat (lieu, spectateurs, horaires, ?) seront fixées au lendemain du 11 mai". Enfin last but not least, Ryad Merhy (28 ans, 29 victoires dont 24 par KO, 1 défaite) n'affrontera pas son challenger officiel cubain Yuniel Dorticos, mais le champion du monde IBO Kevin Lerena (28 ans, 26 victoires dont 13 par KO, 1 défaite en... 2014). Ryad Merhy qui avait conquis le titre WBA mondial Interim des poids lourds-légers en battant le Hongrois Imre Szello par KO au 7e round, le 19 octobre 2019, au Dôme de Charleroi, est devenu le premier belge champion du monde de boxe fin janvier de cette année. La World Boxing Association avait en effet déchu le Kazakh Beibut Shumenov qui abusait de son statut de champion empêché par une blessure, pour éviter de remettre sa ceinture en jeu. La WBA avait dans le même temps désigné Yuniel Dorticos (35 ans, 24 victoires, dont 22 par k.o, 2 défaites) comme challenger officiel du Bruxellois. Mais l'adversaire sera donc finalement Kevin Lerena. Ce Sud-africain voudra à la fois détrôner Merhy, et conserver le titre IBO qu'il détient depuis le 9 septembre 2017 (il avait battu de justesse Youri Kayembre Kalenga aux points), et a déjà défendu six fois avec succès. La date et la localité où se disputera le combat ont été révélées mercredi. Le menu complet sera annoncé au lendemain du 11 mai. Le championnat se déroulera, comme tous les évènements de la Ville de Bruxelles, dans le respect strict des mesures sanitaires, précise encore le communiqué. (Belga)