Le championnat a été interrompu après trois manches, à Monte-Carlo, en Suède et au Mexique. Le rallye d'Estonie intègre le calendrier, devenant la 33e nation à accueillir une épreuve du championnat depuis les débuts en 1973. L'épreuve, sur gravier, se tiendra du côté de Tartu, dans l'est du pays. Dans le calendrier revisité, le rallye d'Estonie va précéder ceux de Turquie (24-27 septembre) et d'Allemagne (15-18 octobre). Le rallye d'Italie, en Sardaigne, est déplacé au 29 octobre-1er novembre après avoir été reporté en juin. La fin de saison est prévue au Japon (19-22 novembre). Dans son communiqué, le promoteur, WRC, explique que le championnat comprendra "au moins huit épreuves" et qu'il "poursuivra ses pourparlers déjà avancés avec le rallye d'Ypres (2-4 octobre), dans le but de présenter prochainement la Belgique comme un autre pays hôte disponible". Des discussions sont également en cours avec la fédération automobile de Croatie. Reporté en avril, le rallye d'Argentine est lui définitivement annulé, précise encore le WRC. Les trois premières manches de la saison ont vu trois pilotes différents s'imposer: Thierry Neuville (Hyundai) à Monte-Carlo, Elfyn Evans (Toyota) en Suède et Sébastien Ogier (Toyota) au Mexique. Le Français est en tête du championnat avec 62 points, Evans suit avec 54 et Neuville occupe la troisième position (42). (Belga)

Le championnat a été interrompu après trois manches, à Monte-Carlo, en Suède et au Mexique. Le rallye d'Estonie intègre le calendrier, devenant la 33e nation à accueillir une épreuve du championnat depuis les débuts en 1973. L'épreuve, sur gravier, se tiendra du côté de Tartu, dans l'est du pays. Dans le calendrier revisité, le rallye d'Estonie va précéder ceux de Turquie (24-27 septembre) et d'Allemagne (15-18 octobre). Le rallye d'Italie, en Sardaigne, est déplacé au 29 octobre-1er novembre après avoir été reporté en juin. La fin de saison est prévue au Japon (19-22 novembre). Dans son communiqué, le promoteur, WRC, explique que le championnat comprendra "au moins huit épreuves" et qu'il "poursuivra ses pourparlers déjà avancés avec le rallye d'Ypres (2-4 octobre), dans le but de présenter prochainement la Belgique comme un autre pays hôte disponible". Des discussions sont également en cours avec la fédération automobile de Croatie. Reporté en avril, le rallye d'Argentine est lui définitivement annulé, précise encore le WRC. Les trois premières manches de la saison ont vu trois pilotes différents s'imposer: Thierry Neuville (Hyundai) à Monte-Carlo, Elfyn Evans (Toyota) en Suède et Sébastien Ogier (Toyota) au Mexique. Le Français est en tête du championnat avec 62 points, Evans suit avec 54 et Neuville occupe la troisième position (42). (Belga)