Seules deux rencontres sont au programme de cette première journée. En effet, les rencontres se disputant à huis clos en raison de la crise sanitaire, la Pro Basketball League (PBL) offre la possibilité aux clubs de reporter une partie de leurs rencontres à domicile prévue jusqu'à la fin du mois de décembre. "Il n'est pas exclu que le coronavirus puisse également apparaître comme brouilleur en cours de saison", a résumé la Pro Basketball Ligue dans un communiqué mercredi. "La préparation a été entièrement consacrée à un début sûr pour toutes les parties prenantes, des joueurs aux supporters. Un protocole général a été élaboré pour l'organisation des entraînements et des matchs. En outre, sur la base d'un audit individuel, un protocole et un scénario sur mesure ont été élaborés pour chaque salle." La saison passée a été arrêtée définitivement à la mi-mars. Ostende a été sacré sur base du classement au moment de l'arrêt de la compétition. Si le cas de figure devait se répéter, la BPL a pris les devants. "Un article a été inclus dans les règlements d'ordre intérieur déterminant les modalités de la fin de la compétition au cas où celle-ci ne pourrait pas se dérouler", a expliqué la Ligue. "Il comprenait également une formule permettant de calculer le classement final au cas où les clubs n'auraient pas tous joué le même nombre de matches. Si la compétition doit être interrompue, mais peut encore être reprise, la priorité sera donnée à l'achèvement de la saison régulière s'il n'y a plus de temps pour terminer les play-off." "En tant qu'organisation, nous avons fait un maximum d'efforts pour que tous les protocoles soient prêts et mis en ?uvre dans les délais", a résumé Wim Van de Keere, directeur général de la Pro Basketball League. "Je suis convaincu que les clubs, à leur tour, feront tout ce qui est en leur pouvoir pour les mettre en ?uvre. Il n'y a toujours pas de public, mais entre-temps les clubs ont fait leurs devoirs pour demander au gouvernement local les exceptions nécessaires pour permettre à un certain nombre de visiteurs de regarder le match en toute sécurité dans la salle, en fonction de la capacité de celle-ci et d'autres paramètres. Le fait que nous sommes autorisés à poursuivre notre activité malgré des mesures très strictes est la preuve que les autorités sont convaincues que nous traitons l'ensemble de manière professionnelle, ce que nous apprécions beaucoup". La compétition se jouera à nouveau en deux tours. Le premier tour se jouera en deux poules dans lesquelles les équipes sont réparties en fonction du classement final de la saison 19-20. Le groupe A comprend Ostende, Anvers, Charleroi, Malines et le Bruxelles. Le B se compose de Mons, Limbourg, Louvain, Alots et Liège. Les équipes s'affronteront une fois à domicile et une fois en déplacement. Lors du deuxième tour de compétition, tous les clubs s'affrontent une fois en déplacement et à domicile. Les points du premier tour sont conservés au début du deuxième tour. Les huit premiers classés disputeront les playoffs. Au niveau sportif, Ostende reste le principal candidat à sa propre succession. Les Côtiers visent un 10e titre de rang. Anvers rêve de lui ravir son sceptre, alors que Mons et Alost pointent parmi les outsiders. La Pro Basketball League indique que sur les 120 joueurs figurant actuellement sur les listes des clubs, 68 sont des Belges. Les autres joueurs sont originaires de 18 autres pays. Avec 21 joueurs, les Américains sont les plus représentés parmi les autres nationalités. (Belga)

Seules deux rencontres sont au programme de cette première journée. En effet, les rencontres se disputant à huis clos en raison de la crise sanitaire, la Pro Basketball League (PBL) offre la possibilité aux clubs de reporter une partie de leurs rencontres à domicile prévue jusqu'à la fin du mois de décembre. "Il n'est pas exclu que le coronavirus puisse également apparaître comme brouilleur en cours de saison", a résumé la Pro Basketball Ligue dans un communiqué mercredi. "La préparation a été entièrement consacrée à un début sûr pour toutes les parties prenantes, des joueurs aux supporters. Un protocole général a été élaboré pour l'organisation des entraînements et des matchs. En outre, sur la base d'un audit individuel, un protocole et un scénario sur mesure ont été élaborés pour chaque salle." La saison passée a été arrêtée définitivement à la mi-mars. Ostende a été sacré sur base du classement au moment de l'arrêt de la compétition. Si le cas de figure devait se répéter, la BPL a pris les devants. "Un article a été inclus dans les règlements d'ordre intérieur déterminant les modalités de la fin de la compétition au cas où celle-ci ne pourrait pas se dérouler", a expliqué la Ligue. "Il comprenait également une formule permettant de calculer le classement final au cas où les clubs n'auraient pas tous joué le même nombre de matches. Si la compétition doit être interrompue, mais peut encore être reprise, la priorité sera donnée à l'achèvement de la saison régulière s'il n'y a plus de temps pour terminer les play-off." "En tant qu'organisation, nous avons fait un maximum d'efforts pour que tous les protocoles soient prêts et mis en ?uvre dans les délais", a résumé Wim Van de Keere, directeur général de la Pro Basketball League. "Je suis convaincu que les clubs, à leur tour, feront tout ce qui est en leur pouvoir pour les mettre en ?uvre. Il n'y a toujours pas de public, mais entre-temps les clubs ont fait leurs devoirs pour demander au gouvernement local les exceptions nécessaires pour permettre à un certain nombre de visiteurs de regarder le match en toute sécurité dans la salle, en fonction de la capacité de celle-ci et d'autres paramètres. Le fait que nous sommes autorisés à poursuivre notre activité malgré des mesures très strictes est la preuve que les autorités sont convaincues que nous traitons l'ensemble de manière professionnelle, ce que nous apprécions beaucoup". La compétition se jouera à nouveau en deux tours. Le premier tour se jouera en deux poules dans lesquelles les équipes sont réparties en fonction du classement final de la saison 19-20. Le groupe A comprend Ostende, Anvers, Charleroi, Malines et le Bruxelles. Le B se compose de Mons, Limbourg, Louvain, Alots et Liège. Les équipes s'affronteront une fois à domicile et une fois en déplacement. Lors du deuxième tour de compétition, tous les clubs s'affrontent une fois en déplacement et à domicile. Les points du premier tour sont conservés au début du deuxième tour. Les huit premiers classés disputeront les playoffs. Au niveau sportif, Ostende reste le principal candidat à sa propre succession. Les Côtiers visent un 10e titre de rang. Anvers rêve de lui ravir son sceptre, alors que Mons et Alost pointent parmi les outsiders. La Pro Basketball League indique que sur les 120 joueurs figurant actuellement sur les listes des clubs, 68 sont des Belges. Les autres joueurs sont originaires de 18 autres pays. Avec 21 joueurs, les Américains sont les plus représentés parmi les autres nationalités. (Belga)