"Les deux pouces levés parce que cette fois mon opération du coeur est un succès ! Merci à tous pour le soutien", a déclaré Chalmers sur son compte Instagram. Chalmers espère maintenant participer aux Jeux du Commonwealth 2018. Il avait annoncé le 23 mai qu'il renonçait aux Mondiaux-2017 à Budapest (23-30 juillet) pour se faire opérer d'une tachycardie supraventriculaire, un syndrome qui provoque parfois une accélération du rythme cardiaque, ne mettant cependant pas sa vie en danger. Ce syndrome l'avait déjà contraint à déclarer forfait aux Championnats d'Australie en petit bassin l'année dernière, rendant une opération nécessaire en vue de la poursuite de sa carrière. Une première intervention chirurgicale n'avait pas eu l'effet escompté. Chalmers avait conquis l'or olympique devant Pieter Timmers l'été dernier en finale à Rio où l'Américain Nathan Adrian, le tenant du titre, avait dû se contenter du bronze. Il n'y aura donc pas de revanche à Budapest où Timmers sera l'un des rares Belges engagés avec Louis Croenen et Kimberly Buys. (Belga)

"Les deux pouces levés parce que cette fois mon opération du coeur est un succès ! Merci à tous pour le soutien", a déclaré Chalmers sur son compte Instagram. Chalmers espère maintenant participer aux Jeux du Commonwealth 2018. Il avait annoncé le 23 mai qu'il renonçait aux Mondiaux-2017 à Budapest (23-30 juillet) pour se faire opérer d'une tachycardie supraventriculaire, un syndrome qui provoque parfois une accélération du rythme cardiaque, ne mettant cependant pas sa vie en danger. Ce syndrome l'avait déjà contraint à déclarer forfait aux Championnats d'Australie en petit bassin l'année dernière, rendant une opération nécessaire en vue de la poursuite de sa carrière. Une première intervention chirurgicale n'avait pas eu l'effet escompté. Chalmers avait conquis l'or olympique devant Pieter Timmers l'été dernier en finale à Rio où l'Américain Nathan Adrian, le tenant du titre, avait dû se contenter du bronze. Il n'y aura donc pas de revanche à Budapest où Timmers sera l'un des rares Belges engagés avec Louis Croenen et Kimberly Buys. (Belga)