Le champion du monde a signé un chrono de 1:31.720, devançant la Ferrari du Monégasque Charles Leclerc (1:32.415), l'Alpine de l'Espagnol Fernando Alonso (1:32.698), la Mercedes du Britannique George Russell (1:32.759) et l'Alfa Romeo du Finlandais Valtteri Bottas (1:32.985). Comme vendredi, lorsque le Danois Kevin Magnussen avait profité d'une séance de rattrapage pour signer le meilleur temps, l'écurie Haas bénéficie de deux heures supplémentaires afin de récupérer la première séance de jeudi que l'écurie américaine n'avait pu effectuer en raison de problèmes de logistique. Le huitième temps (1:33.151) de Mick Schumacher pourrait donc encore évoluer, dans des conditions différentes. Samedi, les Red Bull ont attiré les regards également pour leur nouveau profil. La RB18 présentait des nouveaux pontons, avec une ligne de découpe au milieu du flanc. Lors de la première journée d'essais au Bahreïn, Mercedes avait créé la sensation avec des pontons minimalistes afin d'obtenir un gain sur le plan aérodynamique. Deux jours plus tard, Red Bull a donc présenté à son tour une innovation en ce qui concerne ces ouvertures situées de chaque côté de la monoplace dont le rôle est d'alimenter les moteurs hybrides en air frais. Ce rendez-vous du Bahreïn constituait la deuxième salve de tests d'avant-saison, après celle organisée à Barcelone du 23 au 25 février. La F1 va à présent entrer dans le vif du sujet avec la première manche de la saison, sur ce même circuit de Sakhir. Les essais libres commenceront vendredi 18 mars à 13h00 belges. Le premier Grand Prix est programmé deux jours plus tard à 16h00. (Belga)

Le champion du monde a signé un chrono de 1:31.720, devançant la Ferrari du Monégasque Charles Leclerc (1:32.415), l'Alpine de l'Espagnol Fernando Alonso (1:32.698), la Mercedes du Britannique George Russell (1:32.759) et l'Alfa Romeo du Finlandais Valtteri Bottas (1:32.985). Comme vendredi, lorsque le Danois Kevin Magnussen avait profité d'une séance de rattrapage pour signer le meilleur temps, l'écurie Haas bénéficie de deux heures supplémentaires afin de récupérer la première séance de jeudi que l'écurie américaine n'avait pu effectuer en raison de problèmes de logistique. Le huitième temps (1:33.151) de Mick Schumacher pourrait donc encore évoluer, dans des conditions différentes. Samedi, les Red Bull ont attiré les regards également pour leur nouveau profil. La RB18 présentait des nouveaux pontons, avec une ligne de découpe au milieu du flanc. Lors de la première journée d'essais au Bahreïn, Mercedes avait créé la sensation avec des pontons minimalistes afin d'obtenir un gain sur le plan aérodynamique. Deux jours plus tard, Red Bull a donc présenté à son tour une innovation en ce qui concerne ces ouvertures situées de chaque côté de la monoplace dont le rôle est d'alimenter les moteurs hybrides en air frais. Ce rendez-vous du Bahreïn constituait la deuxième salve de tests d'avant-saison, après celle organisée à Barcelone du 23 au 25 février. La F1 va à présent entrer dans le vif du sujet avec la première manche de la saison, sur ce même circuit de Sakhir. Les essais libres commenceront vendredi 18 mars à 13h00 belges. Le premier Grand Prix est programmé deux jours plus tard à 16h00. (Belga)