La rencontre a débuté avec un léger retard en raison d'un problème d'oreillette. Manifestement, cette attente a motivé Bruno, qui a directement inscrit le premier but du Cercle en championnat (4e, 1-0). Un peu plus tard, l'arbitre-vidéo a signalé à Lauwrence Visser que Bruno n'était pas hors-jeu sur son deuxième but alors que le doublé lui avait d'abord été refusé (7e, 2-0). Le retour au pays de Bruno se passait très bien jusqu'à ce qu'il commette une faute de main entraînant un penalty transformé par Mijat Maric (20e, 2-1).

Le Cercle a continué à pratiquer un beau football basé sur des contres pointus et Lokeren était dépassé. Les Waeslandiens l'auraient été encore un peu plus si Xavier Mercier n'avait pas envoyé le ballon juste au-dessus du cadre à la reprise (47e). L'erreur de l'attaquant français a pesé lourd par la suite car sur un centre d'Anton Saroka venu de nulle part, Cevallos a égalisé (64e, 2-2).

Bruno (70e), Mercier (74e) et Tormin (76e) ont prouvé que le Cercle n'était pas abattu. Finalement, Davino Verhulst a été battu par Tormin, bien lancé par Jérémy Taravel (90e+2, 3-2).

La rencontre a débuté avec un léger retard en raison d'un problème d'oreillette. Manifestement, cette attente a motivé Bruno, qui a directement inscrit le premier but du Cercle en championnat (4e, 1-0). Un peu plus tard, l'arbitre-vidéo a signalé à Lauwrence Visser que Bruno n'était pas hors-jeu sur son deuxième but alors que le doublé lui avait d'abord été refusé (7e, 2-0). Le retour au pays de Bruno se passait très bien jusqu'à ce qu'il commette une faute de main entraînant un penalty transformé par Mijat Maric (20e, 2-1). Le Cercle a continué à pratiquer un beau football basé sur des contres pointus et Lokeren était dépassé. Les Waeslandiens l'auraient été encore un peu plus si Xavier Mercier n'avait pas envoyé le ballon juste au-dessus du cadre à la reprise (47e). L'erreur de l'attaquant français a pesé lourd par la suite car sur un centre d'Anton Saroka venu de nulle part, Cevallos a égalisé (64e, 2-2). Bruno (70e), Mercier (74e) et Tormin (76e) ont prouvé que le Cercle n'était pas abattu. Finalement, Davino Verhulst a été battu par Tormin, bien lancé par Jérémy Taravel (90e+2, 3-2).