Pierre-Olivier Beckers, le président, arrive au terme de son quatrième et dernier mandat. Il a rempli cette fonction dix-sept années. Conformément aux statuts, son successeur sera élu le 10 septembre prochain ainsi que les autres membres du conseil d'administration du COIB. Lors de la réunion du CA, le 19 avril, Philippe Vander Putten, CEO du COIB depuis 2013, a annoncé son souhait de quitter ses fonctions en 2022 après les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin, qui se tiendront du 4 au 20 février en Chine. Il souhaite se consacrer à d'autres projets privés et professionnels. Entré en fonction le 1er septembre 2013, l'ancien CEO notamment de Proximus et Brussels Airlines, avait succédé à Guido De Bondt, le secrétaire général du COIB parti à la pension, et avait aussi repris une partie des attributions de Piet Moons, le directeur marketing, également atteint par la limite d'âge. "Les changements qui s'annoncent au niveau du CA et du CEO du COIB vont dans la logique du renouvellement régulier des organes de décision et témoignent de la bonne gouvernance que le COIB défend avec conviction", a souligné Pierre-Olivier Beckers qui n'a pas manqué de remercier son CEO "pour le travail et les réalisations considérables qu'il a engendrées au cours des 8 dernières années." "Dans un esprit de bonne gouvernance, j'ai tenu en toute transparence à planifier bien à l'avance mon souhait logique de départ, afin de préparer la transition de la manière la plus harmonieuse possible" a confié de son côté Philippe Vander Putten. "En attendant, de grands événements sont à notre porte. Avec tous les membres de Team Belgium, ainsi que le CA et mon équipe, nous mettons toute l'énergie et l'engagement nécessaires pour finaliser au mieux la préparation des JO de Tokyo cet été et les JO d'hiver de Pékin début 2022." (Belga)

Pierre-Olivier Beckers, le président, arrive au terme de son quatrième et dernier mandat. Il a rempli cette fonction dix-sept années. Conformément aux statuts, son successeur sera élu le 10 septembre prochain ainsi que les autres membres du conseil d'administration du COIB. Lors de la réunion du CA, le 19 avril, Philippe Vander Putten, CEO du COIB depuis 2013, a annoncé son souhait de quitter ses fonctions en 2022 après les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin, qui se tiendront du 4 au 20 février en Chine. Il souhaite se consacrer à d'autres projets privés et professionnels. Entré en fonction le 1er septembre 2013, l'ancien CEO notamment de Proximus et Brussels Airlines, avait succédé à Guido De Bondt, le secrétaire général du COIB parti à la pension, et avait aussi repris une partie des attributions de Piet Moons, le directeur marketing, également atteint par la limite d'âge. "Les changements qui s'annoncent au niveau du CA et du CEO du COIB vont dans la logique du renouvellement régulier des organes de décision et témoignent de la bonne gouvernance que le COIB défend avec conviction", a souligné Pierre-Olivier Beckers qui n'a pas manqué de remercier son CEO "pour le travail et les réalisations considérables qu'il a engendrées au cours des 8 dernières années." "Dans un esprit de bonne gouvernance, j'ai tenu en toute transparence à planifier bien à l'avance mon souhait logique de départ, afin de préparer la transition de la manière la plus harmonieuse possible" a confié de son côté Philippe Vander Putten. "En attendant, de grands événements sont à notre porte. Avec tous les membres de Team Belgium, ainsi que le CA et mon équipe, nous mettons toute l'énergie et l'engagement nécessaires pour finaliser au mieux la préparation des JO de Tokyo cet été et les JO d'hiver de Pékin début 2022." (Belga)