Le célèbre stade du RWDM sera-t-il démoli ?

13/10/16 à 16:09 - Mise à jour à 16:09

Vétuste le stade Edmond Machtens, et ayant besoin de quelques rénovations? Certainement. Bon à raser ? Pas certain.

Le célèbre stade du RWDM sera-t-il démoli ?

Des supporters dans les tribunes du stade Edmond Machtens lors d'un match entre le RWDM et Sterrebeek (octobre 2015). © BELGAIMAGE

Ce matin dans les pages du quotidien La Dernière Heure, l'échevin molenbeekois des Propriétés communales, Karim Majoros (Ecolo), était catégorique : le stade Edmond Machtens devrait être rasé. Il est vrai que le stade soufflera ses 100 bougies en 2020 et que d'importants travaux de rénovation doivent être envisagés. Mais c'est surtout le fait que le stade, sous sa forme actuelle, n'est plus adapté au quartier qui pousse. Karim Majoros a étudié un projet de réaffectation du sol du Machtens.

"On a un stade qui date des années 20. Il a été construit, alors qu'à l'époque, c'était la campagne, pas un véritable quartier. Un siècle plus tard, on a désormais un stade bricolé et qui a été réparé au fil des années de manière anarchique. Que ce soit les parkings pour autocars rue Charles Malis ou le club de tennis, les choses se sont faites de manière anarchique", explique l'échevin Ecolo dans les colonnes du quotidien.

Le sport ne serait bien entendu pas oublié, et resterait évidemment l'élément central du projet envisagé, mais avec un plus petit stade (3.000 ou 4.000 places contre les quelque 12.266 actuelles) et surtout des logements à bâtir sur le site de 4 hectares, dont la commune de Molenbeek est propriétaire et n'entend pas se défaire.

Pas question de raser le stade

Mais la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR) n'entend pas de cette oreille la sortie médiatique de son échevin des Propriétés communales. Pour elle, il s'agit d'une "vision personnelle" appartenant à Monsieur Majoros. Et pas question de toucher au nombre de places du Machtens.

"Tout le monde sait que le stade est vétuste et qu'il faudra le rénover, mais cela se fera en concertation avec les deux clubs de football concernés (actuellement le RWDM et le RWS Bruxelles) et en tenant compte de leurs ambitions sportives. La taille actuelle me semble en tout cas celle qui est appropriée", explique Françoise Schepmans sur le site DH.be.

Il est vrai que si la capacité du stade était amenée à être réduite, cela condamnerait tout club de football molenbeekois à rester dans une division inférieure. Exit les rêves de D1A ou D1B, quelques soient les talents des joueurs... En effet, la Fédération belge de football impose des stades de minimum 8.000 places (dont 5.000 assises) à tous les clubs de division 1.

(source: La Dernière Heure)

Nos partenaires